close
Santé naturelle

Détox : comment retrouver l’équilibre après les fêtes ?

Detox

Après l’enchaînement de menus festifs et caloriques, notre corps a besoin de faire une pause. Ainsi, il est souvent recommandé de suivre un programme de détoxification (ou couramment appelé « détox ») pour bien commencer l’année. Le but de cette cure réside dans le fait de renforcer ponctuellement le drainage des émonctoires, véritables filtres au sein de l’organisme : intestins, foie, reins, poumons et peau. Ces voies d’élimination ont parfois besoin d’être nettoyées en profondeur pour fonctionner plus efficacement tout le reste de l’année. Alors, comme nous le faisons régulièrement dans notre environnement extérieur, profitons de ce début d’année pour réaliser le grand ménage de notre organisme afin de le préserver et lui permettre de rester en forme !

Une véritable cure de détox vise à purifier et désencombrer l’organisme des surcharges accumulées au sein du milieu intérieur. Elle se décompose en 3 temps :

Le drainage : Le trop-plein de déchets accumulés est invité à suivre les différentes portes de sortie : on stimulera donc la peau, le foie, les reins, les intestins et les poumons. Pour ce faire, diverses méthodes douces peuvent aider l’organisme :

  • L’activité physique : qu’il s’agisse de running, de natation ou d’exercices doux (yoga, qi gong…), il est important de pratiquer régulièrement une activité sportive adaptée à vos envies et à vos capacités. Le sport est excellent pour l’esprit et pour le corps. Il relance la circulation des déchets et stimule l’élimination par le biais de la transpiration et du péristaltisme (contractions naturelles des intestins). Il permet une meilleure oxygénation des muscles, renforce les os, améliore le sommeil, diminue le stress et régule l’appétit.
  • La phytothérapie : Le thym : un atout pour réaliser sa détox après les fêtes le foie et les reins font partie des principaux organes permettant de drainer l’organisme. Le foie filtre, trie et neutralise les toxines et les déchets qui sont ensuite dirigés en majeure partie vers les reins pour être éliminés. Certaines plantes dépuratives et drainantes peuvent soutenir ces organes et largement contribuer au nettoyage émonctoriel. Le romarin et le chardon-Marie favorisent le drainage du foie et de la vésicule biliaire, le thym soutient la fonction digestive et est aussi diurétique. La bruyère, le fenouil ou les queues de cerises quant à elles, favorisent l’élimination rénale et le bon fonctionnement des voies urinaires.
  • Le plasma marin : il s’agit d’un allié idéal en période de détox. En effet, le plasma marin possède une composition très proche de celle nos liquides internes, favorisant ainsi les échanges et les transports cellulaires. De plus, il va contribuer à la détoxination du corps grâce à un rééquilibrage des minéraux. Les cellules ainsi nourries vont retrouver leur fonctionnement optimal et opérer d’elles-mêmes un nettoyage en profondeur de leur milieu de vie. Une cure de plasma marin en période de détox stimule donc le nettoyage des liquides corporels et relance l’activité cellulaire.
  • Diverses techniques peuvent également être associées en parallèle : massages drainants, hydrothérapie, acupuncture, réflexologie…

La diététique : Évidemment, il est important d’adopter une nouvelle ligne de conduite alimentaire. Rien ne sert de drainer d’un côté si l’on continue de surcharger l’organisme de l’autre ! Privilégiez donc une alimentation hypotoxique (nutrition de type ancestral), naturelle et variée. L’énergie qui n’est pas utilisée pour la digestion sera disponible pour le reste de l’organisme qui pourra alors réparer nos déséquilibres un peu partout dans notre corps. Ce temps de repos digestif est crucial pour optimiser les effets bénéfiques d’une cure de détox. Favorisez donc des repas légers composés en grande partie de fruits et de légumes, de préférence bio et de saison. Adoptez également une cuisson vapeur qui permettra de conserver les vitamines et les nutriments, sans ajout de mauvaises matières grasses. Des fruits et des légumes pour faire sa détox après les fêtes Selon votre vitalité et votre tempérament, une monodiète pourrait être envisagée à raison d’une journée par semaine. Ce protocole consiste à se nourrir exclusivement d’un unique aliment tout au long de la journée (par exemple, des pommes).
Pour soutenir votre foie, principal organe sollicité par la détox, faites la part belle au radis noir, à l’artichaut, aux crucifères (brocoli, chou-fleur, chou de Bruxelles…) ainsi qu’aux alliacées (ail, oignons, échalotes…) et aux herbes aromatiques (romarin, coriandre…).

La psychologie : Pour une cure de détox réussie, il est aussi nécessaire de se débarrasser des pensées négatives qui nous polluent et qui freinent notre bien-être. Le corps et l’esprit étant étroitement liés, il peut être judicieux de pratiquer quelques exercices de méditation et de relaxation afin d’acquérir un ancrage solide et se connecter à la réalité de notre corps dans son intégralité. Il est également possible d’allier la phytothérapie (mélisse, angélique, rhodiola) dans le but de favoriser la détente et d’apaiser les angoisses. Accordez-vous le temps de ressentir les sensations perçues au cours de la détox (satiété, faim, plaisir…), soyez bienveillant envers vous-même et faites de la place aux pensées libératrices et positives !

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur nos produits de santé naturelle Dépuratif premium®Détoxil®Destressil et Plasma marin hypertonic.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.