close
Bien-êtreSanté naturelle

Les bienfaits scientifiquement prouvés de la méditation

Meditation

La méditation désigne une pratique ancienne, qui serait née en Inde il y a plus de 5 000 ans, avant de se répandre en Asie puis en Occident. Les bienfaits d’une pratique régulière de la méditation sont nombreux et ont été largement étudiés par la science au cours des siècles.

Elle stimule le bienêtre mental en favorisant l’activité cérébrale des zones associées aux sentiments positifs tout en inhibant celles reliées à l’anxiété, au stress et aux émotions négatives. Une étude de l’université de Harvard a d’ailleurs démontré que la pratique de la méditation en concentrant son attention sur sa propre respiration se traduit par un épaississement du cortex cérébral là où se produisent les émotions positives1.
La méditation contribue également à diminuer les manifestations de douleurs chroniques, bien au-delà des effets d’un placebo2. En effet, les personnes aguerries à cette pratique éprouvent des réponses cérébrales à la douleur inférieures de 40 à 50 % par rapport à celles des témoins. La méditation favorise également l’attention, la mémoire et limiterait le déclin cognitif via un accroissement de la quantité de matière grise du cerveau3.
Outre ses bienfaits sur la sphère cérébrale, la méditation possède également des vertus protectrices sur la santé cardiovasculaire (réduction de 48 % des risques de crise cardiaque, d’AVC et de décès4) ainsi que sur l’immunité globale avec notamment, une diminution de l’expression de gènes pro-inflammatoires5. La méditation est une pratique à la portée de tous alors n’hésitez plus, franchissez le pas !

Références :

  1. Sara W. Lazar & al. Meditation experience is associated with increased cortical thickness. Neuroport, 2005 Nov 28, 16(17) : 1893-1897.
  2. Zeidan F, Emerson NM, Farris SR, Ray JN, Jung Y, McHaffie JG, Coghill RC. Mindfulness Meditation-Based Pain Relief Employs Different Neural Mechanisms Than Placebo and Sham Mindfulness Meditation-Induced Analgesia. J Neurosci. 2015 Nov 18;35(46):15307-25.
  3. Britta K. Hölzel & al. Mindfulness practice leads to increases in regional brain gray matter density. Psychatry Res. 2011 Jan 30 : 191(1) : 36-43.
  4. H. Schneider & al. Stress Reduction in the Secondary Prevention of Cardiovascular Disease – Randomized, Controlled Trial of Transcendental Meditation and Health Education. Nov 2012.
  5. Jill Sakai. Study reveals gene expression changes with meditation. Dec 4, 2013.

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/bioinfossante/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492