close
NutritionSanté naturelle

L’été arrive, on détoxifie 

L’été arrive, on détoxifie

La détox est dans l’air du temps. Les articles dans les magazines féminins, les émissions de télévision parlent de plus en plus d’alimentation saine et de pratiques de santé. D’ailleurs 86 % des Français font aujourd’hui le lien entre alimentation et santé alors qu’ils n’étaient que 71 % en 2012 (1). Les publicités vantant les bienfaits de produits de détoxination fleurissent avec le printemps et la belle saison.

Ces cures qui étaient réservées il y a encore quelques années aux personnes branchées alimentation bio, médecines alternatives et méthodes naturelles sont maintenant rentrées dans les mœurs. Les stars ont toutes leur petit secret « détox » qu’elles n’hésitent pas à partager : les cures de jus master cleanse pour Beyonce, la cure détox express de 48 heures pour Anne Hathaway, les jus Blueprint pour Salma Hayek et Jessica Parker…

Ces cures ont-elles de réels bénéfices sur la santé ?

Pour le Dr James Grendell, chef du service de gastro-entérologie et de nutrition de l’hôpital universitaire de Winthrop aux États-Unis, ainsi que pour la grande majorité de ses collègues médecins spécialistes en France, le corps n’a pas besoin de cure de détoxination.

« Le corps humain est très bien conçu pour éliminer les déchets et les toxines, et de nombreux organes jouent ce rôle » dit-il, cité par le journal New York Times (2). Il ajoute par ailleurs qu’ « il n’y a aucune preuve scientifique qu’un jus ou n’importe quelle nourriture est adaptée pour enlever les toxines ». L’association des diététiciens britanniques va même jusqu’à affirmer que les cures de jus et le jeûne peuvent être dangereux pour la santé. Pire, les diètes visant à éliminer le lait, le gluten et les aliments raffinés feraient courir le risque à celui qui les pratique, de développer une névrose sévère nommée « orthodoxie alimentaire »(3).

Les naturopathes et praticiens de santé naturelle, eux, prônent tous la cure de détoxination afin de permettre au corps d’éliminer les toxines en surplus, mais aussi de nettoyer et régénérer l’organisme de façon globale. La période de détoxination est même un élément fondamental de la pratique de la naturopathie, qui s’appuie sur les techniques de la bromatologie (alimentation), la gestion du stress, des massages, du drainage, la réflexologie, la complémentation par la phytothérapie, l’aromathérapie, l’homéopathie, les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments. Toutes ces méthodes visent à ramener la personne à son état de santé optimal en nettoyant, drainant et détoxinant l’organisme encrassé par des années d’excès …

La cure détox : pour qui ?

Alors, qui croire ? Avons-nous tous besoin de faire une cure détox ? Notre corps est constitué d’émonctoires, de portes de sortie des déchets qui nettoient, filtrent et expulsent les déchets en permanence. Les reins, le foie, et les intestins sont nos trois organes d’élimination principaux, suppléés par les poumons et la peau qui sont des émonctoires secondaires.

En théorie, toute cette magnifique machine qu’est notre corps, fonctionne parfaitement en éliminant les toxines naturellement. Sauf, que dans les faits, notre alimentation moderne trop grasse, trop sucrée (la consommation de sucre en France est passée de 5 kilos par an, par habitant en 1860 à 35 kilos en 2000), trop carnée (on consommait 50 kilos de viande par an par habitant en 1950, contre 100 kilos en 2000), trop raffinée, peu nutritive (il faut 27 pêches d’aujourd’hui pour avoir les nutriments d’une pêche de 1950) ajoutée à notre mode de vie hyperstressant, surcharge les organes chargés de l’élimination et notre corps peine à s’auto-réguler ou s’auto-régénérer de façon optimale.

La multiplication des pathologies dont nous souffrons est le signe flagrant de cette surcharge toxinique. 10 millions de Français sont officiellement pris en charge par l’assurance maladie pour une affection de longue durée (ALD)4 et 7 millions souffrent de maladies chroniques non répertoriées dans la liste des affections longue durée limitée à 30 maladies reconnues. Ces chiffres n’intègrent pas bien sûr un grand nombre de personnes qui travaillent de façon indépendante et qui ne sont pas enregistrées officiellement.

Un tiers des Français souffrent de colopathie (troubles du transit et maux de ventre) dont une grande majorité de femmes, 48 % des Français sont en surpoids dont 15,3 % qui souffrent d’obésité5. 4 millions de Français sont diabétiques6 et le cancer est la première cause de décès aujourd’hui devant les pathologies cardiovasculaires, souvent liées, elles aussi, à une alimentation déficiente.

Le rééquilibrage de l’alimentation, une meilleure gestion du stress, et la pratique d’une activité physique adaptée sont les premières solutions à envisager pour une amélioration de la santé sur le long terme. Mais pour une efficacité accrue avec des résultats visibles rapidement, le jeûne ou une cure détox avec des jus de légumes frais sont les solutions royales pour détoxiner nos organes et remédier aux petits ennuis de santé mais aussi aux pathologies plus importantes.

Pour les personnes en bonne santé ou souffrant de désagréments mineurs, une cure détox annuelle ou bi-annuelle de quelques jours permettra de rééquilibrer les excès alimentaires et de stress, de l’année. Pour des pathologies plus importantes, des cures de jeûne hydrique plus longues ou répétées pourront être nécessaires pour voir une amélioration notable de la santé du patient.

30 à 40 % de l’énergie économisée durant la détox

Une cure détox de quelques jours permettra de donner du repos digestif au corps qui économisera ainsi jusqu’à 30 à 40 % de l’énergie dévolue à la digestion pour nettoyer et renouveler les cellules qui en ont besoin. Durant ce repos digestif, nous pouvons alors évacuer le surplus de toxines et améliorer les fonctions d’élimination de l’organisme.

Surtout, à partir du 3ème ou 4ème jour de détox liquide, le corps va se mettre en pilotage automatique et se nourrir de l’intérieur, en utilisant les graisses, les excroissances, et les tumeurs comme carburant énergétique pour produire ces fameux corps cétoniques qui favorisent la bonne humeur et l’euphorie.

La cure de détox en pratique

La cure détox regroupe toute une foule de pratiques très différentes qui utilisent toutes le mot « détox » mais qui n’ont finalement pas toujours grand-chose à voir entre elles.

Du jeûne qui est l’abstinence de toute nourriture solide (et parfois liquide), au jeûne modifié aussi appelé cure de jus où l’on peut apporter jusqu’à 500 kcal par jour de boissons liquides, aux régimes hypotoxiques, dit aussi hypocaloriques ou aux monodiètes qui autorisent la prise de nourriture solide jusqu’à 850 kcal par jour, le choix est vaste.

Certes, toutes ces cures détox signifient une réduction de la ration alimentaire quotidienne qui se situe autour de 3 000 kcal dans les pays développés. Mais les bienfaits des différentes pratiques et leurs indications varient grandement.

Pour une première cure de détox on peut conseiller de façon générale de commencer par une cure de 3 à 5 jours à la maison ou dans un centre de jeûne, avec des jus de légumes frais pressés à l’extracteur. Cette cure permet d’avoir presque les mêmes effets thérapeutiques qu’un jeûne hydrique mais elle est beaucoup plus facile à suivre. La cure de jus apporte aussi des minéraux et vitamines à l’organisme souvent carencé par notre alimentation peu nutritive et notre mode de vie favorisant la perte des différents minéraux (calcium, magnésium, zinc, cuivre…).

La cure détox vous révélera surtout rapidement les points faibles de votre organisme auxquels vous n’aviez peut-être pas prêté attention. Les symptômes qui apparaissent pour beaucoup de personnes entre le deuxième et quatrième jour de jus sont assez significatifs à cet égard. Migraines, maux d’estomac, maux de ventre, diarrhées, boutons, mal dans les articulations, mucus dans les bronches, tous ces symptômes sont les signes normaux de l’élimination de toxines.

Certaines personnes en excellente santé n’expérimentent pas ces symptômes de crise curative tout comme certaines personnes très intoxinées d’ailleurs qui voient seulement apparaître les premiers signes d’élimination des toxines après plusieurs jours de cure détox. Quel que soit le ressenti, la détoxination des cellules et la régénération des organes est de toutes les façons bénéfique. Les symptômes d’élimination peuvent être assez impressionnants, c’est pour cette raison que de nombreuses personnes font leur cure détox accompagnées par des médecins ou naturopathes.

Des jus frais, bio, pressés à l’extracteur

Dans les grandes villes plusieurs sociétés proposent aussi maintenant de livrer à votre porte des « jus détox » pour la semaine. Mais il est important que ces jus soient pressés avec un extracteur de jus afin de bénéficier du maximum d’éléments nutritifs directement ingérés par l’intestin et éviter ainsi que les fibres, qui nécessitent une digestion, irritent le colon des personnes sensibles. Ces jus doivent aussi être de préférence frais et bio car la quantité de vitamines et minéraux diminue très rapidement une fois le jus mis en bouteille.

Un jus stocké pendant 24 ou 48 heures aura peut-être quelques bienfaits, mais seulement si des conservateurs ou procédés de pasteurisation n’ont pas été appliqués, car ceux-ci enlèvent toute vitalité à l’aliment. Il est enfin préférable d’opter pour des jus majoritairement composés de légumes afin d’éviter un pic de glycémie provoqué par l’arrivée massive de sucre dans le sang, ce qui est le cas avec les jus de fruits.

Aider la détoxination par les plantes

Une cure de jeûne ou de détox se prépare en amont : 10 à 15 jours avant de commencer sa cure, la prise de compléments alimentaires permettra de préparer le corps au mieux à la cure de détoxination. Des extraits de plantes liquides ou en gélules de radis noir, d’artichaut (comme le complexe Hepatobile® liquide), de desmodium (Desmodium synergisé et Desmodium tri-actif® des Laboratoires Copmed), seront des produits idéaux pour détoxiner le foie et revitaliser l’organisme, à prendre de préférence avant le repas du soir (et non le matin) avant l’heure de détoxination du foie en médecine chinoise (de 1h à 3 h du matin).

Mais aussi et surtout, tous les produits permettant d’améliorer le transit intestinal et d’améliorer la flore intestinale (Côlon Détox, Candibiotic®…) et la perméabilité de l’intestin (PERMEA REGUL®).

Le PERMEA REGUL® est le produit phare que l’on peut conseiller avant une cure détox, mais aussi en sortie de jeûne ou détox pour poursuivre la restauration de la muqueuse intestinale commencée durant le jeûne, tout comme les probiotiques qui permettent de refaire une flore intestinale de qualité.

Durant la cure de détox ou de jeûne, on évitera de prendre des compléments pour ne pas interférer sur les processus de nettoyage et de régénération du corps. Seules les infusions de plantes pourront être consommées afin d’alléger les symptômes qui peuvent apparaître et potentialiser les effets de la détoxination.

3 à 5 kilos perdus en une semaine

Les cures de jus de légumes frais apportent donc de nombreux bienfaits à notre corps et sont même plus efficaces qu’un régime amincissant qui prive le corps de nutriments et affaibli le métabolisme de la personne qui reprend inexorablement les kilos perdus. Durant une cure détox d’une semaine, une femme peut facilement espérer perdre 3 à 5 kilos alors que les hommes perdent généralement plus, entre 5 à 7 kilos chez ces messieurs.

Ceci est valable dans le cadre d’une cure détox de 7 jours avec l’apport de deux jus de légumes pressés à l’extracteur de 12,5 cl chacun par jour bu en une seule prise ou dilués dans de l’eau. En cas de doute, la cure détox devra être proposée par un professionnel de santé qui saura adapter la durée et le contenu de la cure à votre constitution, votre vitalité et à vos pathologies éventuelles.

Les cures détoxifiantes visant à manger un seul aliment par jour (monodiète) ou à faire des jeûnes intermittents (que ce soit le 5/2 – 5 jours on s’alimente, 2 jours on jeûne, 6/1 même concept avec 6 jours de nourriture, 1 jour de jeûne, 16/ 24 – on jeûne 16 heures par jour …) pourront peut-être aider l’organisme à s’alléger et libérer des toxines mais ils ne sont en rien comparables à une véritable cure de détox qui permet la mise en place de processus chimiques uniques dans notre corps, documentés par la recherche médicale. Surtout, beaucoup de personnes se lassent vite de ces restrictions et n’arrivent pas à tenir une alimentation de santé sur le long terme.

Alors, la cure détox est-elle pour tout le monde ? Une cure de détoxination apporte de manière certaine de nombreux bienfaits à notre organisme que l’on soit en pleine forme ou que l’on ait une pathologie déclarée. Beaucoup de personnes pourront entreprendre une cure détox sans grande préparation préalable, mais certaines devront suivre une cure de revitalisation et de reminéralisation avant de commencer leur détoxination et ce pour ne pas en sortir affaiblies. Enfin les femmes enceintes et allaitantes ne devront pas suivre cette cure car le fœtus ou le bébé allaité récupérerait les nombreuses toxines éliminées lors de la cure. Alors, quelque soit votre objectif détox cet été, fixez-vous d’être en pleine forme mais surtout, écoutez votre corps, il est le meilleur indicateur de vos besoins vitaux.

Justine Lamboley
Naturopathe et Heilpraktiker
Elle est l’auteure du best-seller Amazon « Pratiquez le Bonheur, Passeport pour la Santé » et de « Jeûner à la maison, le guide pratique pour faire un jeûne ou une cure détox » aux éditions H’aim academy.
Elle encadre des stages de jeûne et détox avec Jeûne Santé en Thalasso à La Grande Motte. Plus d’infos sur les stages jeûne & détox : www.jeunesante.eu
Courriel : contact@jeunesante.eu
Tél. : 06 50 73 76 85)
Elle partage son expérience du jeûne et ses conseils sur le blog Jeûner à la maison (www.jeuneralamaison.fr).

Pratiquez le Bonheur
Passeport pour la Santé
Justine Lamboley – Éditions H’AIM Publishing
Un livre qui donne les clés concrètes pour adopter une alimentation saine au quotidien, nourrir son esprit positivement, enlever la négativité autour de nous, augmenter notre énergie vitale, mettre en place des actions quotidiennes simples pour changer notre vie, recevoir la prospérité en abondance et pratiquer le bonheur. (à commander sur Amazon.fr)
(168 pages – 15,99 €)

Jeûner à la maison
Le guide pratique pour faire un jeûne ou une cure détox
Justine Lamboley – Préface de Thierry Casasnovas – Éditions H’AIM Publishing
Un guide pratique pour faire un jeûne ou une cure détox qui permet à toutes les personnes qui ont entendu parler du jeûne mais se demandent quel genre de jeûne leur est adapté, comment s’y prendre jour par jour, quelle préparation effectuer et surtout comment reprendre l’alimentation après le jeûne, de suivre leur cure de jeûne ou cure détox chez elles sans accompagnement. Jeûner à la maison peut bien sûr accompagner des personnes qui jeûnent dans un centre spécialisé ou être un complément au suivi apporté par un naturopathe. (à commander sur Amazon.fr)
(146 pages – 9,99 €)

1 – Psychologies Magazine, éditorial « L’alimentation, nouvelle religion ? » (février 2017)
2 – New York Times « Fancy Juice Doesn’t Cleanse the Body of Toxins » (APRIL 20- 2016) https://www.nytimes.com/2016/04/21/health/juice-cleanse-toxin-misconception.html?_r=0
3 – British Dietetician Association, « Top worst celeb diet to avoid in 2017 », (8 decembre 2016) https://www.bda.uk.com/news/view?id=153
4 – http://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/statistiques-et-publications/donnees-statistiques/affection-de-longue-duree-ald/prevalence/prevalence-des-ald-en-2015.php
5 – Le Monde, http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/10/25/un-francais-sur-deux-est-en-surpoids_5019615_3244.html
6 – 3 millions reconnus plus environ 800000 qui l’ignorent https://www.federationdesdiabetiques.org/information/diabete/chiffres-france

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Étiquettes : detoxété

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/blog_bis/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492