close
Bien-êtreSanté naturelle

Le millepertuis aide à maintenir un bon moral

Hypericum

Avec l’arrivée de l’hiver, les jours qui raccourcissent et le soleil de moins en moins présent, notre moral a tendance à en prendre un coup. Heureusement, certaines plantes ont des effets bénéfiques sur le système nerveux. Mettons en avant aujourd’hui le millepertuis.

Le millepertuis est une plante herbacée originaire d’Europe et d’Asie centrale. On le retrouve en abondance au bord des chemins, dans les prés secs et les clairières. Cette plante est connue et utilisée par la médecine populaire depuis des siècles : on l’utilisait pour soulager des problèmes d’ordre neurologique comme l’anxiété, l’irritabilité ou la migraine. Au XIXe siècle, son usage s’est considérablement développé et sa popularité n’a depuis cessé d’augmenter.

On utilise les sommités fleuries qui contiennent un principe actif : l’hypéricine. On lui attribue l’essentiel des effets antidépresseurs naturels et soporifiques de la plante. L’hypéricine agit en provoquant un effet global de normalisation des neurotransmetteurs impliqués dans la modulation de l’humeur.

Les données sur l’efficacité du millepertuis sont convaincantes. Plusieurs méta-analyses, dont une mise à jour en 2008, ont conclu que l’extrait de millepertuis est plus efficace qu’un placebo et qu’il l’est autant que les antidépresseurs de synthèse, tout en provoquant moins d’effets indésirables que ces derniers1-2. Le Millepertuis contribue à un bon équilibre nerveux et à l’équilibre émotionnel. Il aide à maintenir un bon moral et une humeur positive.

Notons tout de même qu’en cas de prise simultanée de médicaments, y compris les contraceptifs hormonaux, il est recommandé de consulter un médecin.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé Naturelle BIENETRIL® AU MILLEPERTUIS.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

1. Efficacy and tolerability of Hypericum perforatum in major depressive disorder in comparison with selective serotonin reuptake inhibitors: a meta-analysis. Rahimi R, Nikfar S, Abdollahi M. Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 2009 Feb 1;33(1):118-27.
2. Roder C, Schaefer M, Leucht S. [Metaanalysis of effectiveness and tolerability of treatment of mild to moderate depression with St. John’s Wort] Fortschr NeurolPsychiatr. 2004 Jun;72(6):330-43. German.