close
Santé naturelle

Des alternatives naturelles au paracétamol

Paracetamol

Ce mardi 9 juillet, l’ANSM (l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et de ses produits de santé) a franchi un pas de plus dans la prévention des dangers du paracétamol avec un logo. En effet, elle laisse neuf mois aux laboratoires pour apposer sur les nouvelles boîtes d’analgésique aussi connu sous les noms des marques Doliprane, Efferalgan, Fervex et autres Dafalgan un message inscrit en grosses lettres rouges sur la face avant de la boîte : « surdosage = danger » et « Dépasser la dose peut détruire le foie ». Toutefois, il existe des solutions naturelles, sans effets secondaires qui peuvent constituer une alternative au paracétamol :

Les migraines sont souvent très liées à une surcharge ou à une faiblesse hépatique, il est donc important de prendre soin de cet organe. Le desmodium est une plante qui favorise le bon fonctionnement du foie en le protégeant contre les agressions toxiques (médicaments, alcool…). Il joue également un rôle de draineur hépatique, et peut-être associé à du genévrier, du chardon-Marie, du boldo ou du chrysantellum, pour une synergie très efficace.

Parallèlement, relancer la circulation va permettre d’éliminer les toxines et décongestionner le cerveau. Pour cela, le marronnier d’inde, le sorbier, l’aulne, la vigne rouge, le ginkgo sont des plantes très intéressantes. De plus, tremper ses pieds dans un bain d’eau chaude permettra d’attirer le sang de la tête vers les pieds, ce qui atténuera la pression qui s’exerce sur le cerveau. Le macérat de bourgeon de gui aussi est très efficace pour maintenir une tension équilibrée.

Pour calmer la douleur, il est possible de travailler directement sur l’inflammation par le biais d’anti-inflammatoires naturels tels que le macérat de bourgeons de cassis, la quercétine, l’harpagophytum, le curcuma et les oméga-3 (EPA/DHA). Les migraines sont un stress pour le corps, l’ubiquinol est un puissant antioxydant qui va neutraliser les radicaux libres et qui est très conseillé dans les cas de douleurs et de neuropathies.

Pour un effet calmant, l’huile essentielle de lavande et de menthe poivrée sont les plus appropriées. Une fois dilué dans une huile végétale, ce mélange s’applique en pratiquant des petits mouvements circulaires, notamment au niveau du front et des tempes. Il apportera une touche de fraicheur très agréable. Il est aussi possible de se tourner vers des techniques de relaxation douce comme la méditation, la sophrologie, la cohérence cardiaque, ou des techniques énergétiques comme l’acupuncture ou la réflexologie. On pense aussi au magnésium qui assurera une détente musculaire non négligeable, d’autant plus que certaines migraines peuvent être causées par sa carence.

Côté alimentation, il vaut mieux éviter la consommation de sucre, de graisses saturées (d’origine animale, l’huile de palme…), de graisses trans (huiles chauffées, fritures…), d’acides gras hydrogénées (margarines végétales hydrogénées…) et d’oméga 6 pro-inflammatoires (alimentation industrielle, huile de tournesol…). Il vaut mieux privilégier les oméga 3 (huile de lin, cameline…), les fruits et légumes riches en antioxydants et les tisanes de gingembre.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur nos produits de Santé Naturelle Desmodium tri-actif®, Desmodium synergisé, EPA-DHA, Gemmophytol Circulation, Gemmophytol Gui, Gemmophytol Tilleul, Griffonia L-5-HTP, Hépatobile® liquide, Magtorine®, Veinergil®, Ubiquinol 100

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.