close
Bien-êtreSanté naturelle

L’argent colloïdal, un antibiotique naturel à large spectre

argent_colloidal

Les propriétés germicides et bactéricides de l’argent sont connues depuis l’Antiquité. Grecs, Perses et Romains l’utilisaient couramment dans leur vie domestique. L’argent colloïdal est une solution ionique incolore composée de particules extrêmement fines d’argent pur, en suspension dans de l’eau pure.

Les microparticules d’argent colloïdal, d’une taille inférieure au nanomètre, franchissent sans difficulté les membranes qui entourent les cellules bactériennes et neutralisent leur toxicité, inactivant leur pouvoir de nuire sur le plan infectieux. Actuellement, l’argent colloïdal est utilisé en usage externe pour ses qualités à large spectre : antibactérien, antiviral, antifongique, cicatrisant, anti-inflammatoire… Il peut s’appliquer sur les plaies, les abrasions, les rougeurs et les irritations de la peau. Son usage est également recommandé pour lutter contre l’acné, l’herpès, les mycoses, les verrues, l’eczéma ou le psoriasis.

Cependant de nombreux chercheurs travaillent à agrandir le champ d’action de l’argent colloïdal. Une étude publiée dans Science Translational Medecine indique que l’efficacité des antibiotiques conventionnels pourrait être multipliée par un facteur allant de dix à mille lors d’une prise combinée à de l’argent colloïdal1. Il s’agirait d’une piste sérieuse dans la recherche menée contre le phénomène d’antibiorésistance. De plus, les travaux du Dr Henri Cooks ont déjà démontré l’efficacité de l’argent colloïdal contre plus de 650 maladies.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur nos produits de santé naturelle Argent colloïdal 20 PPM 500ml, Argent colloïdal 20 PPM synergisé, Argent colloïdal spray 20 PPM.

Référence :
1.J.R Morones-Ramirez et al. Silver Enhances Antibiotic Activity Against Gram-Negative Bacteria. Science Translational Medecine. Microbiology. Vol5, Issue 190. 2013.