close
Bien-êtreNutrition

Écouter ses sensations de faim et de satiété

faim

Si la plupart des régimes échouent, c’est parce que souvent nous n’écoutons pas nos sensations de faim ni de satiété. Écouter notre corps et reconnaître nos différentes faims peut nous aider à mincir naturellement.

La faim liée aux 5 sens :

voir un plat alléchant, entendre le bruit des tartines qui sautent du grille-pain, sentir de bonnes odeurs de nourriture, toucher un aliment ou encore s’imaginer déguster un mets ouvre l’appétit et peut déclencher la sensation de faim. Ce n’est donc pas une « vraie » faim et il peut être intéressant de détourner son attention sur autre chose.

La faim liée à l’esprit et aux habitudes :

c’est la faim qui nous pousse à manger parce que c’est l’heure, à choisir tel aliment parce qu’il est bon pour la santé, à avoir faim quand on s’ennuie… Elle ne se soucie pas de ce dont le corps a besoin. Il faut apprendre à s’écouter, changer ses habitudes et être pleinement présent dans l’acte de manger.

La faim qui vient du cœur et celle de l’estomac :

la faim qui vient du cœur c’est l’envie d’un aliment réconfortant pour combler un vide dans son cœur ou chasser des émotions négatives.

Pour la satisfaire, il convient de pratiquer des activités qui remédieront à cette faim (discuter avec un ami, s’adonner à sa passion, jouer avec son animal ou ses enfants…).

La faim de l’estomac, quant à elle, est la désagréable sensation de vide, avec gargouillement et tiraillement (à ne pas confondre avec les sensations de stress ou d’anxiété). Pour la satisfaire, il suffit de se demander si son estomac est vide ou plein. S’il n’est pas vide, on fait une pause (marche, relaxation) pour court-circuiter cette faim.

La faim qui émane des cellules de l’organisme : lorsque les cellules de notre corps sont en déficit de certains nutriments, elles nous le font savoir. Pour la satisfaire, il faut être à l’écoute de son corps et reconnaître ses messages (envie de viande quand on est anémié, d’agrumes quand on manque de vitamine C…).

Si toutefois vous n’arrivez pas à vous détourner de cette sensation de faim, craquez pour une pomme, des oléagineux ou des superaliments qui vous rassasieront sans culpabilité !

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de santé naturelle Séromincil®.