close
Bien-êtreSanté naturelle

La vitamine D réduit les maladies respiratoires chez les personnes âgées

vitamine-D-reduit-maladies-respiratoires-personnes-agees

La vitamine D est synthétisée au niveau de notre peau sous l’effet des UVB. Autrement dit, sans soleil, pas de vitamine D, ce qui explique pourquoi de nombreuses personnes sont carencées, particulièrement en hiver.

Si la source principale de vitamine D reste l’exposition à la lumière (15 min d’exposition par jour sont recommandées), nous trouvons aussi de la vitamine D naturelle dans l’alimentation, en particulier dans certains poissons.

Afin d’éviter la pollution par les métaux lourds, consommez plutôt des poissons de qualité contrôlée : saumon, sardine, morue, hareng… On la trouve aussi dans le chocolat noir, les champignons (notamment de Paris et girolles) ou encore le foie de veau.

La vitamine D intervient dans un grand nombre de mécanismes biologiques, et en particulier l’immunité. Elle active le système immunitaire, lequel pourra fabriquer les cellules de l’immunité chargées de tuer les bactéries et les virus.

L’insuffisance en vitamine D est cependant très fréquente en France. Selon l’Étude Nationale Nutrition Santé, 80 % des Français seraient concernés. Les plus carencées sont les personnes âgées de plus 50 ans. Ce défi cit favorise les maladies respiratoires, d’où l’intérêt de se procurer suffisamment de cette vitamine.

En effet, la pneumonie, la bronchite et la grippe sont souvent plus dangereuses chez les personnes âgées que chez les plus jeunes, à cause d’un affaiblissement du système immunitaire dû à l’âge.

L’impact de la vitamine D sur les infections respiratoires des personnes âgées a été examiné au travers d’une étude publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society. Cette dernière a démontré qu’une supplémentation avec une dose nettement supérieure aux apports recommandés permettrait d’éviter 40 % de ces infections chez les personnes âgées.

Une supplémentation en vitamine D est donc recommandée durant toute la période hivernale afin de contribuer au bon fonctionnement du système immunitaire.

Diane Berger

Pour plus d’informations sur la vitamine D cliquez ici.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Étiquettes : vieillessevitamine D