close
Bien-êtreSanté naturelle

Soulagez vos douleurs chroniques par la régulation posturale holistique

dos

Pourquoi proposer une nouvelle méthode alors qu’il en existe déjà tellement ?

Avant d’avoir été thérapeute et enseignant, j’ai été adolescent très sportif, désirant devenir professeur de sport. Malheureusement, un entraîneur mal formé m’a mis en surentraînement et très vite mon corps a souffert en pleine période de croissance. J’ai dû après avis médical, arrêter toutes activités physiques et renoncer à suivre la formation pour devenir professeur de sport et faire le deuil de peut-être devenir champion de natation.

Suit alors tout un parcours d’examens médicaux, de soins classiques par le repos et des médicaments “anti tous mes symptômes” avec leurs effets secondaires.

Tous me mettaient sur mes gardes en me promettant les pires problèmes si je reprenais le sport. Aucun de ces grands pontes n’eut de considération pour mon état émotionnel ou mon hygiène de vie d’adolescent.

J’ai repris des études traditionnelles et me suis dirigé vers un BAC scientifique puis ai fait des études de masso-kinésithérapie puis une spécialisation pour m’occuper des sportifs de haut niveau. J’ai ensuite entrepris des études d’ostéopathie grâce à l’influence de certains kiné-ostéo chez qui je me suis lancé professionnellement. Ayant expérimenté différentes méthodes de soin proposées depuis cette adolescence jusqu’au début de mon installation professionnelle, il m’apparaissait clairement que toutes ces approches bien que sérieuses me semblaient incomplètes en tant que patient et aussi en tant que thérapeute.

Avec l’ostéopathie, j’élargissais avec passion mes champs d’exploration sans dépendre d’une ordonnance médicale et faisais des liens entre la mécanique articulaire, le crânio-sacré, les fluides, l’énergétique et avec les viscères. Ce sont ensuite de nombreuses libérations somato-émotionnelles de certains patients lors des séances qui m’ont poussé à me former à différentes approches somato-émotionnelles telles que la thérapie trans-personnelle, l’EMDR, la respiration Holotropique, la kinésiologie et la PNL.

Au fur et à mesure que j’ajoutais ces modules à mes séances de soins ostéopathiques, les patients étaient heureux de ne plus souffrir de leurs symptômes et surtout de comprendre pourquoi et comment ne plus les retrouver. J’ai continué à me former sur l’hygiénisme, la naturopathie et l’alimentation.

J’eus l’occasion de me former à l’ostéopathie appliquée aux animaux en 1995 et ce fut un tournant sur mon approche de soin. En effet, alors que j’avais de bons résultats et des patients heureux de mes soins, j’étais très étonné d’avoir avec les aux des réponses quasiment immédiates dès la première séance et je dirais même plus… dès les premières minutes. Cela m’intriguait car je débutais sans maîtrise du rapport avec le cheval. Comment expliquer cette rapidité d’intégration du cheval par rapport à l’homme ? J’ai longtemps pensé que le mental et/ou l’émotionnel de “l’humain” était l’explication mais au hasard d’une consultation, je me suis fait la réflexion que je soignais l’humain allongé sur une table alors que le cheval était en équilibre sur ses 4 pieds.

Je me suis mis à expérimenter le soin debout et la réponse fut instantanée : soigner l’homme debout sur ses 2 pieds est un facteur essentiel à la vitesse d’intégration des soins du corps. L’homme est organisé pour vivre dans sa verticalité face au monde et pour lui-même.

Cette verticalité est devenue le point de départ de ma méthode sur laquelle j’ai mis en place la possibilité d’intégrer toutes les formations que j’ai pu faire pour rendre cette méthode holistique. En cela elle diffère de toutes les autres. Mes patients en bénéficient depuis des années avec enthousiasme et je pense qu’elle mérite d’être transmise à tous thérapeutes en complément de leur spécialité.

La méthode de régulation posturale holistique (RPH)

C’est une méthode de soin du patient dans la position debout en équilibre avec les yeux ouverts. Elle est basée sur le principe anatomo-physiologique que l’homme vit debout grâce à un logiciel de régulation posturale fine fonctionnant automatiquement. Ce logiciel peut être “boogué” (en dysfonction) et engendre des compensations qui agissent sur l’équilibre du patient, le fatiguent et obligent certains muscles à fournir des efforts pour lesquels ils ne sont pas faits. S’installent alors des contractures, des douleurs, des raideurs articulaires, une baisse de perfusion de certaines zones du corps qui deviennent à leur tour douloureuses et ainsi un cercle vicieux crée des douleurs et des dysfonctions sur le plan locomoteur, digestif, hormonal, psycho-émotionnel, baisse d’énergie et fatigue chronique.

La séance débute par un bilan pendant lequel le praticien va vérifier la posture du patient, apprécier le positionnement du corps dans les trois dimensions puis rechercher par des tests de mobilité globale, la ou les zones douloureuses afin de pouvoir apprécier et quantifier les asymétries des mouvements. La recherche des “boogues” posturaux se fera par une vérification de la bonne mobilité des yeux, avec et sans les lunettes, puis tests à partir des pieds, de la mâchoire, des dents et de l’oreille interne gérant l’équilibre. Le praticien testera aussi l’impact des émotions actuelles sur la posture debout, les mobilités et les douleurs. Il est toujours impressionnant qu’après avoir travaillé sur la libération d’une émotion, la zone douloureuse ou asymétrique se libère sans aucune manipulation physique.

Le praticien utilise cet outil aux réactions instantanées qu’est le logiciel d’adaptation posturale fine. À chaque test celui-ci réagit et oriente le thérapeute pour trouver des régulations en fonction des réactions de normalisation du corps. Ainsi, grâce à ce dialogue avec le corps, c’est une véritable sculpture du vivant qui s’opère et redresse la posture du patient, diminue les douleurs et asymétrise les mobilités musculaires et articulaires.

Le soin

Une succession d’informations orientées par les tests sur tous les niveaux, osseux, ligamentaires, musculo-tendineux, viscéral, nerveux, respiratoire. Un toucher doux de zones clés activera une sorte de “reset” du logiciel postural. Par des techniques d’inhibition et de stimulation cutanée il est possible de rechercher des points d’entrée qui régulent les fascias. Cette approche est sans risque de lésions car elle est essentiellement informative et n’utilise pas de force.

Il est fréquent de voir des libérations émotionnelles lors de cette approche, telle une bulle d’air coincée au plus profond de soi qui, suite aux soins, remonterait à la surface. Par le toucher, les mémoires du corps sont stimulées et lorsqu’elles sont “mûres”, sortent comme une délivrance.

Ce sont toujours des moments importants car inattendus et spontanés. Le thérapeute accompagne sans jugement cette libération et stimule le patient à se grandir dans celle-ci.

Le thérapeute vérifiera aussi les tensions des muscles et proposera des étirements à pratiquer à la maison ou lors des pratiques sportives pour harmoniser certaines dissymétries musculaires. Il proposera aussi des exercices de respiration spécifiques pour libérer le diaphragme, source de tant de tensions physiques, énergétiques et émotionnelles.

Lorsque les tests montrent des blocages énergétiques, après avoir libéré ceux-ci, des exercices seront à pratiquer quotidiennement afin de trouver une certaine autonomie énergétique. De nombreux conseils d’hygiène de vie seront proposés en fonction du soin. L’idéal étant que le patient devienne auteur de sa vie, de nombreuses informations lui sont données afin de pouvoir choisir en conscience ce qu’il veut faire de toutes ces informations pour retrouver son équilibre et être le plus autonome possible.

La sensation du patient

Le patient décrit une sensation de recentrage sur tous les plans, il exprime souvent sa surprise quant à l’efficacité instantanée de la séance. Le soin se pratique habillé, ce qui met à l’aise bon nombre de personnes. Comme vous avez pu le remarquer, le soin se fait en harmonie avec le patient qui à tout moment ressent instantanément des différences en fonction des informations sur différents niveaux du corps. Il intègre donc tout de suite les zones clés et comprend l’intérêt essentiel des exercices à faire que le thérapeute lui propose en fin de séance.

Les indications pour choisir la régulation posturale holistique

Tous les problèmes fonctionnels : de la colonne vertébrale chez l’enfant et l’adulte, les pathologies chroniques (tendinite, entorse, fatigue, déprime, sinusite, migraine, ulcère, ballonnements, asthme), la désadaptation au stress, la préparation à la pratique sportive, aux examens. Tous patients de tous âges. Vos animaux peuvent en bénéficier.

Les seules contre-indications sont : des inflammations aiguës, les infections aiguës et les traumatismes aigus.

Cohérence de vie

Cette découverte a modifié considérablement mon approche de soin en ostéopathie, elle m’a permis d’élargir mon spectre opérationnel pouvant aider plus de patients.

Cela demande bien sûr au thérapeute d’élever son niveau vibratoire pour avoir accès à des informations plus fines, mettre des liens et du sens à tous les signes de la vie.

Bon nombre de patients m’appellent pour trouver des praticiens près de chez eux. C’est pourquoi j’ai décidé de transmettre cette approche à tous les thérapeutes pratiquant le toucher.

Plus les thérapeutes élèveront leur niveau vibratoire, meilleure sera la qualité des soins et plus les patients augmenteront à leur tour leurs qualités vibratoires.

Ceci me semble avoir du sens dans la société d’aujourd’hui.

Je vous souhaite à tous de belles énergies, une belle posture juste en fonction de qui vous êtes.

Jean-Michel BOUDARD

Ostéopathe D.O., énergéticien et auteur de la méthode R.P.H.
www.boudard-osteo-paris.com


Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/blog_bis/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492