close
Santé naturelle

Renforcer notre immunité simplement grâce à quelques conseils

shutterstock_674185096

En cette période d’affections particulièrement agressives, il est primordial d’adopter quelques gestes pour lutter contre les virus et il peut être très intéressant de booster ses défenses immunitaires grâce à la phytothérapie. Voici quelques conseils que nous pouvons vous apporter :

Les gestes à adopter selon le Ministère des Solidarités et de la Santé :

  • Se laver les mains régulièrement et rigoureusement pendant minimum 30 secondes à l’eau et au savon, et utiliser une solution hydroalcoolique
  • Se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuements
  • Se moucher dans des mouchoirs en papier à usage unique et les jeter directement
  • Porter un masque lorsque l’on est malade (norme N95)
  • Contacter son médecin en cas de signes et limiter les sorties
  • Maintenir une température intérieure du logement à 19°C, notamment dans les chambres
  • Aérer le logement au moins 10 minutes par jour
  • Eviter tout contact rapproché (directs et indirects) avec une personne présentant des symptômes, notamment pour les personnes les plus fragiles (enfants, femmes enceintes, personnes âgées, personnes présentant des faiblesses immunitaires ou des pathologies chroniques…)

Renforcer nos défenses immunitaires au travers de l’alimentation :

En plus de gestes de prévention, il est également utile de se nourrir sainement :

  • Opter pour des produits simples et de saison favorisant la digestion
  • Privilégier une alimentation riche en vitamine C naturelle permettant par exemple de réduire la sensation de fatigue
  • Faire le plein de vitamines A, E et D qui participent au bon fonctionnement du système immunitaire (légumes verts, agrumes, jaune d’œuf, céréales complètes…)
  • Choisir des oligo-éléments anti-infectieux comme le zinc (huîtres, bœuf, œufs, céréales complètes et produits laitiers), ou le sélénium présent dans le poisson, les œufs, la viande et le fromage

Mettre notre corps au repos grâce à une bonne hygiène de vie :

Elle doit être adaptée à la saison pour aider les anticorps à avoir de bonnes munitions :

  • Prendre le temps de récupérer grâce à un sommeil suffisant et de qualité (éviter les boissons excitantes, les écrans lumineux avant de dormir ou encore de pratiquer une activité physique intense avant de dormir). Dormir permet à l’organisme de faire le plein d’énergie, de restaurer la mémoire mais aussi au cerveau de secréter des hormones aidant le système immunitaire à lutter contre les infections virales et bactériennes
  • Penser à se relaxer : s’accorder des moments de détente
  • Pratiquer une activité physique régulière qui va stimuler le système immunitaire et réduire le risque d’infections respiratoires. 30 minutes par jour suffisent, à l’intérieur ou à l’extérieur
  • Veiller à ventiler son intérieur : il est important de renouveler l’air ambiant quotidiennement, en ouvrant en grand au moins 10 minutes. L’air neuf est moins propice au développement de microbes, virus et acariens. Ce geste sera également utile pour chasser la pollution intérieure (tabac, composés volatils…) et l’humidité (condensation, moisissures…) qui peuvent s’accumuler dans les maisons et rendre vulnérables les voies respiratoires. Attention à ne pas surchauffer votre habitat, les écarts de températures et la sécheresse de l’air chaud sont aussi favorables aux troubles ORL.
  • Prendre soin de son foie : on oublie trop souvent que le foie est un organe qui a besoin de chaleur pour fonctionner de manière optimale. Le sang qui y pénètre avoisine les 39 °C et en ressort à plus de 41 °C. Le foie agit comme un centre d’épuration, il assure la filtration de certaines substances nocives (toxines, alcool, caféine, médicaments, pesticides, additifs alimentaires…). Si le froid se fait trop ressentir, le foie est moins efficace. Appliquez une bouillotte chaude pendant au moins 30 minutes par jour, cela sera un excellent moyen de soutenir la fonction émonctorielle du foie et donc de vous préserver des maladies de l’hiver touchant les poumons.

Penser à  la phytothérapie

Optez pour des gestes et des remèdes naturels. Les plantes médicinales ont prouvé leurs vertus en boostant réellement nos défenses immunitaires. Utilisez-les en infusion, en inhalation ou encore par le biais de produits de Santé Naturelle efficaces !

  • L’échinacée, l’ail, l’ortie et le romarin : ils soutiennent les défenses immunitaires et les défenses de l’organisme
  • Le pin et de thym : ils soutiennent le fonctionnement optimal du système respiratoire et le thym favorise la résistance contre les micro-organismes
  • L’achillée et l’angélique : elles soutiennent la résistance physiologique de l’organisme
  • Le ginseng : c’est une plante à laquelle on attribue des propriétés stimulantes du système immunitaire
  • L’extrait de pépin de pamplemousse (EPP) : naturellement riche en bioflavonoïdes et en vitamine C, il a des effets bénéfiques sur les défenses naturelles, favorise la résistance de l’organisme et aide à combattre les refroidissements
  • Les probiotiques : utilisés pour stimuler l’immunité, les probiotiques sont des microorganismes (bactéries et levures) qui colonisent notre intestin et participent à notre flore intestinale. De plus, environ 70 % du système immunitaire provient de notre intestin. Il est donc le premier organe immunitaire de notre organisme, il est donc important voire primordial de renforcer et de protéger sa flore intestinale, tant chez les adultes que chez les enfants
  • La mycothérapie : c’est une discipline qui se concentre sur les champignons médicinaux comme objet de recherche et de développement de produits nutritionnels pour le maintien et l’amélioration de la santé humaine. Dès la fin des années 1990, les chercheurs se sont intéressés au traitement par les champignons et notamment aux propriétés du mycélium qu’ils contiennent. Ils ont découvert notamment que les champignons peuvent être d’excellents immunostimulants, et par ce biais, d’excellents antiviraux. Plus de 2 000 études valident les propriétés immunostimulantes, anti-inflammatoires, antitumorales ou encore antibiotiques des champignons. Le shitaké, le maïtaké et le reishi sont des champignons utilisés par la médecine traditionnelle chinoise pour renforcer l’immunité. Le pleurote a aussi démontré scientifiquement ses bienfaits sur l’immunité

N’hésitez pas non plus à purifier l’air ambiant en aérant vos pièces et en utilisant des huiles essentielles favorisant le confort respiratoire comme le Ravintsara ou encore la Menthe poivrée !

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur nos produits de santé naturelle Myco défenses®, Granuphytol® immunité, Epp pamplemousse synergisé, Probiotiques Junior, Probiotiques 10 md, huile essentielle de Ravintsara, huile essentielle de Menthe poivrée, Aroma ORL.

Protéger les plus fragiles : 

Nous ne sommes pas tous égaux face aux infections et aux attaques des différents agents pathogènes extérieurs (virus, bactéries…). En effet, le nouveau-né possède un système immunitaire fragile, qui mûrit et acquiert de la mémoire tout au long de la vie, puis qui décline avec la vieillesse (immunosénescence).

De plus, la qualité de sommeil, la santé intestinale, l’alimentation ou encore la gestion du stress sont des facteurs pouvant également exercer une influence importante sur l’efficacité de la réponse immunitaire.

Une attention toute particulière doit donc être portée au système immunitaire des personnes les plus fragiles. Une alimentation riche en micronutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments), un sommeil réparateur et une activité physique régulière forment les bases d’une hygiène de vie capable de soutenir l’organisme et d’optimiser ses défenses.

En parallèle, la résistance aux agressions passe aussi par la santé de l’intestin et de son microbiote, siège de l’immunité. Ainsi, la prise de probiotiques adaptés va permettre de renforcer la barrière intestinale, d’empêcher l’adhésion d’agents pathogènes et de stimuler les cellules de l’immunité. Certaines souches sont plus adaptées que d’autres pour établir une immunité performante : lactobacillus plantarum, lactobacillus acidophilus et bifidobacterium lactis.

Enfin, la vitamine D3 joue elle aussi un rôle clé dans l’activation des défenses immunitaires. Un apport complémentaire peut s’avérer judicieux, notamment durant la saison hivernale où l’exposition solaire est insuffisante pour maintenir un taux de vitamine D normal.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.