close
Bien-êtreSanté naturelle

Pycnogenol® : un actif naturel révolutionnaire contre l’endométriose !

picnogenol

Pycnogenol® est un extrait naturel standardisé d’écorce de pin maritime français qui possède une activité anti-inflammatoire naturelle.

L’efficacité de Pycnogenol® pour soulager les douleurs menstruelles et plus spécifiquement pour les femmes souffrant d’endométriose diagnostiquée et de dysménorrhée, a été étudiée dans plusieurs essais cliniques contrôlés1. Un essai clinique contrôlé a exploré l’efficacité de Pycnogenol® pour apaiser la sensation de douleur chez 58 femmes atteintes d’endométriose2.

L’administration de Pycnogenol® pendant quatre semaines a entraîné une diminution sensible de la douleur menstruelle, qui s’est progressivement atténuée avec la prise quotidienne de Pycnogenol®, atteignant un stade plus facilement tolérable d’intensité légère à modérée. De plus, après l’arrêt du traitement par Pycnogenol®, l’effet apaisant a persisté à long terme et était encore perceptible par les participantes plusieurs semaines après la fin du traitement.

Une étude multicentrique, en double aveugle, contrôlée par placebo menée auprès de 116 femmes souffrant de dysménorrhée, a montré qu’une prise quotidienne de Pycnogenol® permettait la réduction significative de la prise d’analgésiques non stéroïdiens de 50 % 3.

Un autre essai clinique a révélé qu’une supplémentation en Pycnogenol®, combinée à des contraceptifs oraux pour le traitement de l’endométriose, diminuait significativement la douleur pelvienne des femmes (90 %), comparativement à un groupe de femmes prenant un contraceptif oral sans Pycnogenol® (40 %)4.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé Naturelle ENDOMENAT®.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Sources :
1.Kohama & Suzuki, 1999 – 2.Kohama et al., 2007 – 3.Suzuki et al., 2008 – 4.Maia et al., 2013
Horphag Research

Étiquettes : cycle fémininfemme