close
Santé naturelle

Plombages au mercure : interdits pour les femmes enceintes et les moins de 15 ans

dentiste-175

L’Europe veut progressivement éliminer les amalgames dentaires. Depuis le 1er juillet, un règlement européen interdit le recours à cet alliage de mercure liquide et d’autres métaux, appelé à tort plombages, pour soigner les caries des enfants de moins de 15 ans et des femmes enceintes ou allaitantes.

L’objectif de cette nouvelle mesure est double, à la fois environnemental et sanitaire. En effet, le mercure constitue une source significative de pollution et est considéré comme un métal lourd dont la toxicité pour la santé humaine et pour l’environnement est connue depuis longtemps (les métaux lourds peuvent affecter le système nerveux, les fonctions rénales, hépatiques, respiratoires…).

Or, sa présence dans les amalgames dentaires représente, avec la consommation de certains aliments pollués comme le poisson et les crustacés, l’utilisation la plus importante de mercure au sein de l’Union européenne. « Il convient d’éliminer progressivement l’utilisation d’amalgames dentaires (…) de préférence d’ici à 2030 » indique le règlement du Parlement européen.

En France, par principe de précaution, la pose d’amalgames dentaires était déjà contre-indiquée aux femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux patients ayant des atteintes rénales.

Notons qu’il peut être intéressant d’opter pour une alimentation hypotoxique et pour une cure de détoxification afin de se débarrasser naturellement des métaux lourds et de limiter les risques d’intoxication.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé Naturelle DETOXIK®.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Étiquettes : amalgame dentaireenfantenfantsfemmegrossesse