close
Bien-êtreNutritionSanté naturelle

Le gluten ne serait pas la principale cause de vos problèmes intestinaux !

poireaux

De nombreuses personnes ont des maux d’estomac lorsqu’elles mangent du pain ou des pâtes par exemple et pensent être intolérantes au gluten, sans pour autant avoir de maladie cœliaque. Mais une étude publiée le 1er novembre 2017 dans la revue Gastroenterology a permis de démontrer que cela n’a probablement rien à voir avec le gluten mais avec le fructane, un glucide présent également dans le blé, comme le gluten.

Pour rappel, la maladie cœliaque est une maladie auto-immune due à une intolérance à une fraction du gluten (la gliadine) et caractérisée par une atrophie villositaire. Une alimentation stricte sans gluten reste la seule solution. Selon l’AOECS (Association Of European Coeliac Societies), seulement 1 % des adultes et enfants européens seraient atteints de la maladie cœliaque. Pourtant, le pourcentage de personnes signalant des troubles digestifs et inconforts lorsqu’elles mangent du blé est bien plus élevé.

L’étude réalisée à l’hôpital universitaire d’Oslo en Norvège de 2014 à 2016 a établi une corrélation entre les symptômes gastro-intestinaux indésirables et un type de glucide FODMAP appelé fructane.

Les chercheurs ont réalisé un test croisé en double aveugle de 59 personnes suivant un régime auto-institué sans gluten et diagnostiqué « non cœliaque ». Les participants ont été assignés au hasard dans trois groupes et ont reçu des barres de muesli spécialement conçues à manger pendant 7 jours : un type de barre contenait du gluten (5,7 g), l’autre type contenait des fructanes (2,1 g) et enfin le dernier type était le placebo témoin. Après une pause de 7 jours pour que les symptômes se dissipent, les participants ont mangé pendant 7 jours un autre type de barre etc. jusqu’à ce qu’ils aient terminé les 3 défis (gluten, fructane et placebo). Ainsi, à la fin, les 59 personnes avaient mangé les trois types de barre de muesli, permettant aux chercheurs de comparer les symptômes rapportés avec le contenu réel de ce que les participants avaient consommé.

L’équipe de chercheurs a constaté que, comparé au placebo, la barre de fructane a déclenché 15 % de ballonnements et 13 % de troubles gastro-intestinaux de plus que le groupe contrôle. Les chercheurs ont également observé qu’il n’y avait pas de différence dans les scores de ces symptômes entre le groupe contenant du gluten et les barres placebo.

Ces résultats peuvent expliquer pourquoi de nombreuses personnes qui décident de suivre un régime sans gluten ne se sentent pas totalement soulagées. En effet, les fructanes ne sont pas seulement présents dans les céréales : ils le sont aussi dans des légumes comme l’artichaut, les oignons, l’ail, les poireaux, les topinambours, les salsifis, le fenouil ou encore dans des fruits tels que les nectarines, les pêches blanches, les abricots frais ou séchés, les figues fraîches ou séchées, les dattes, le pamplemousse, les pruneaux…

Il peut donc être intéressant pour ces personnes de se tourner vers un régime alimentaire pauvre en FODMAP.

Source : Gastroenterology. 2017 Nov 1. pii: S0016-5085(17)36302-3. doi: 10.1053/j.gastro.2017.10.040

Étiquettes : FODMAP

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/bioinfossante/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492