close
Santé naturelle

Les nucléotides : actifs révolutionnaires !

Les nucléotides : actifs révolutionnaires !

Les nucléotides sont des constituants élémentaires de l’ADN et de l’ARN.

L’ADN (acide désoxyribonucléique) est la substance à l’intérieur de chaque cellule qui porte notre code génétique (génome). Les nucléotides sont les briques de construction de l’ADN et de l’ARN (acide ribonucléique) qui correspondent au segment d’ADN constituant le gène. La suite logique de ces nucléotides constitue le code génétique.

Les nucléotides sont des nutriments semi-essentiels, présents dans chacune des cellules du corps humain et qui participent à de nombreux processus fondamentaux dans l’organisme. Les nucléotides exercent dans l’organisme plusieurs rôles : transporteurs d’énergie, coenzymes et messagers.

Notre corps compte quelque 100 000 milliards de cellules et 20 milliards de ces cellules meurent chaque jour. Elles sont bien évidemment remplacées par de nouvelles cellules, à partir des cellules-souches du corps.

Les cellules ont des durées de vie variables, leur renouvellement est donc plus ou moins rapide. Certaines cellules, dont le renouvellement est plus rapide, nécessitent des besoins accrus en nucléotides. C’est le cas des cellules immunitaires, qui doivent se diviser rapidement afin de répondre sans délai à une infection par exemple. Mais aussi, des cellules qui recouvrent notre tube digestif en formant les villosités intestinales. Ces cellules sont fréquemment remplacées et ont besoin de nucléotides pour leur réparation.

Il faut savoir que la création d’une nouvelle cellule fait appel à 1 million de nucléotides.

Selon l’EFSA, le besoin biologique de l’organisme en nucléotides est de 2 mg par jour et par kg de poids corporel soit environ 150 mg par jour pour un adulte moyen.

Les apports alimentaires sont souvent insuffisants et la synthèse endogène ne permet pas d’assurer les besoins biologiques des tissus qui se renouvellent rapidement, ni les situations physiologiques particulières (croissance, défenses immunitaires affaiblies…).

De plus, le stress physique ou psychologique, l’effort intense, les infections, les pathologies et d’une manière générale, toute situation physiologique ou pathologique affaiblissant l’organisme et le système immunitaire (pollution, surmenage, vaccination, prise d’antibiotiques, alcoolisme…) ajoutés au fait que l’alimentation ne couvre pas les besoins physiologiques, font que les nucléotides sont devenus des nutriments essentiels et qu’une supplémentation est devenue indispensable.

Enfin, des études scientifiques ont démontré qu’une supplémentation en nucléotides :

  • réduit les épisodes infectieux et de la durée d’hospitalisation1 ;
  • réduit de façon significative les symptômes du Syndrome de l’Intestin Irritable (IBS) tels que douleurs abdominales2 ;
  • réduit significativement la réponse inflammatoire après un traumatisme sévère3.

Chez les nourrissons (dont certains prématurés ou dénutris), les nucléotides favorisent l’implantation d’une flore plus riche en bifidobactéries, réduisent la fréquence et la durée des diarrhées et améliorent la croissance4.

Au niveau du système immunitaire : les nucléotides favorisent l’activation de l’ensemble de la réponse immunitaire (anticorps, macrophages, lymphocytes T et NK…)5.

Autre effet très intéressant au niveau sportif : les nucléotides empêchent l’altération de la fonction immunitaire après un exercice intensif, réduisent significativement l’accumulation d’hormones de stress et améliorent le statut immunitaire6.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé Naturelle ADN REGEN® NUCLEOTIDES.

Sources :
1. Bower RH, Cerra FB, Bershadsky B, Licari JJ, Hoyt DB, Jensen GL, Van Buren CT, Rothkopf MM, Daly JM, Adelsberg BR. Early enteral administration of a formula (Impact) supplemented with arginine, nucleotides, and fish oil in intensive care unit patients: results of a multicenter, prospective, randomized, clinical trial. Crit Care Med. 1995; 23(3):436-49
2. Daly JM, Weintraub FN, Shou J, Rosato EF, Lucia M. Enteral nutrition during multimodality therapy in upper gastrointestinal cancer patients. Ann Surg. 1995; 221(4):327-38.
3. Weimann, A et al, Influence of arginine, Omega-3 Fatty Acids and Nucleotide-Supplemented Enteral Support on Systemic Inflammatory Response Syndrome and Multiple Organ failure in Patients After Severe TraumaNutrition 14: 165-172, 1998
4. Helembaiet al., 2006; Ruihuaet al., 2006
5. Jyonouchi H. Nucleotide actions on humoral immune responses. J Nutr. 1994 Jan;124(1 Suppl):138S-143S.
6. Riera J, Pons V, Martinez-Puig D, Chetrit C, Tur JA, Pons A, Drobnic F. Dietary nucleotide improves markers of immune response to strenuous exercise under a cold environment. J Int Soc Sports Nutr. 2013 Apr 8;10(1):20.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.


Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/blog_bis/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492