close
Santé naturelle

Même sans nicotine, vapoter est dangereux

vapote

Nous le savons, fumer est dangereux pour la santé, et il a récemment été affirmé que vapoter accroît les risques cardiovasculaires. Mais qu’en est-il des produits de vapotage sans nicotine, aux parfums aussi gourmands, fruités et insolites que le caramel, la passion ou encore le mojito ?

En 2013, la revue 60 millions de consommateurs avait déjà publié un article accusant les vapoteuses d’« émettre des composés potentiellement cancérogènes en quantités significatives » .

Depuis, une étude des chercheurs de l’université de Californie1 montre que la vapeur produite par les e-cigarettes, avec ou sans nicotine, contient certains des mêmes produits chimiques toxiques que la fumée des cigarettes traditionnelles, comme de l’acrylonitrile (produit toxique utilisé dans la fabrication de plastiques, d’adhésifs et de caoutchouc synthétique), de l’oxyde de propylène et du crotonaldéhyde (cancérogènes probables), de l’acroléine (substance toxique irritante) ou encore de l’acrylamide (agent cancérogène avéré) !

De plus, l’étude suggère que les messages adressés aux adolescents devraient inclure des avertissements sur le risque potentiel d’une exposition toxique à des composés cancérogènes générés par ces produits. En effet, en analysant les urines et le sang de 67 adolescents, les chercheurs ont démontré que les vapoteurs présentaient des niveaux de produits chimiques dangereux à peine moins élevés que les jeunes du même âge fumant des cigarettes classiques…

1. M. L. Rubinstein, K. Delucchi, N. L. Benowitz, D. E. Ramo, “Adolescent Exposure to Toxic Volatile Organic Chemicals From E-Cigarettes”, Pediatrics (mars 2018).