close
Bien-être

L’impact du masque sur la compréhension des émotions par l’enfant

Masque émotion enfant

Geste barrière phare avec la distanciation sociale, le port du masque peut parfois sembler handicapant pour comprendre les autres, car ce dernier couvre une large partie du visage. Les parents, les enseignants et les professionnels de la petite enfance qui sont obligés de porter un masque en présence d’enfants s’inquiètent particulièrement d’un potentiel impact sur les interactions sociales des enfants, le langage ou la compréhension des émotions.

Publiée fin décembre dans la revue Plos One, une nouvelle étude se veut plutôt rassurante. Menée auprès de 81 enfants américains âgés de 7 à 13 ans, celle-ci a consisté à montrer des photos de visages exprimant de la joie, de la tristesse, de la peur ou de la colère. Les visages étaient parfois masqués, parfois ornés de lunettes de soleil et parfois complètement découverts. Les résultats dévoilent que même avec un masque, les enfants ont pu identifier les émotions à un meilleur niveau que le hasard.

En effet, les masques couvrent uniquement la moitié inférieure du visage, permettant aux yeux, aux sourcils et au front de rester visibles. De plus, les auteurs de l’étude soulignent que les enfants n’utilisent pas uniquement les expressions du visage mais déduisent aussi un signal émotionnel de la posture du corps et de la coloration du visage. D’autres études devront cependant être menées pour connaître l’impact du port du masque chez les tout-petits.

Référence : Ashley L. Ruba, Seth D. Pollak. Inférences des émotions des enfants à partir de visages masqués : implications pour les interactions sociales pendant COVID-19. Plos One, 2020 ; 15 (12) : e0243708.


Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/bioinfossante/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492