close
Le genévrier commun

Le genévrier commun, du latin Juniperus communis L. est un arbuste à baies bleu violacé et aux feuilles épineuses. Sa taille peut dépasser 5 mètres.

Son « fruit », un cône à l’apparence de baie, est indifféremment appelé « genièvre » ou « baie de genévrier ». Ce résineux à aiguilles persistantes est un arbuste indépendant quant à la nature du sol, avec cependant une préférence pour les pelouses calcicoles héliophiles.

Les indications thérapeutiques du genévrier sont nombreuses, ce qui n’est pas étonnant, car son emploi remonte jusqu’à l’Égypte antique.

Le genévrier était déjà utilisé dans l’Antiquité : on en brûlait les rameaux, lors des épidémies de peste. Dioscoride estimait que les baies de genévrier, en breuvage, étaient efficaces contre les enflures du ventre. Les Indiens d’Amérique utilisaient le genévrier commun pour lutter contre des troubles variés tels que les maux d’estomac ou les affections respiratoires.

En gemmothérapie, on emploi la jeune pousse vert tendre avant qu’elle ne soit trop lignifiée et rigide au toucher, donnant cette impression désagréable de piquant.

Il possède au niveau médicinal des vertus purificatrices et protectrices qui ne sont pas sans analogie avec ses emplois traditionnels en phytothérapie et sa mythologie.

Au niveau hépatique, le genévrier agit sur toutes les fonctions du foie et constitue un puissant draineur. Il exerce une action régulatrice sur le système neurovégétatif digestif.

Diane Berger

Référence Bibliographique : Traité de gemmothérapie : la thérapeutique des bourgeons. Philippe Andrianne. Editions Amyris

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé naturelle Gemmophytol foie – digestion.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Étiquettes : detoxdigestion

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/blog_bis/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492