close
Bien-êtreSanté naturelle

L’argent colloïdal : une alternative naturelle aux antibiotiques ?

L’argent colloïdal : une alternative naturelle aux antibiotiques ?

L’Argent colloïdal est une solution ionique liquide incolore composée de particules extrêmement fines d’argent pur en suspension dans l’eau.

C’est sous sa forme colloïdale que l’argent a une biodisponibilité optimale, le sommet de son efficacité étant obtenu avec une concentration de 20 PPM. Les microparticules d’argent colloïdal, d’une taille infime, inférieure au nanomètre, franchissent sans obstacle les membranes qui entourent les cellules bactériennes et neutralisent leur toxicité, inactivant leur pouvoir de nuire sur le plan infectieux.

Les propriétés germicides et bactéricides de l’argent sont connues depuis l’Antiquité. Grecs, Perses et Romains l’utilisaient dans la vie domestique couramment. L’action antibactérienne de l’argent était déjà citée par Paracelse au XVe siècle. Depuis 1880, de nombreuses études ont confirmé son pouvoir et il a été couramment utilisé, notamment pendant la guerre de 14-18, avant la découverte des antibiotiques. Aux États-Unis, le Dr Robert Becker (Syracuse University, New York) a déclaré que « l’argent tue même les souches résistantes aux antibiotiques et stimule la cicatrisation de la peau ».

Des tests effectués en laboratoire par des chercheurs à la Brigham Youg Univeristy, Texas State University, UCLA – en autres –  ont démontré de façon concluante que l’argent colloïdal est létal pour une grande variété de bactéries et de virus.

Les travaux du Dr Henri Crooks ont montré que la majorité des antibiotiques ne tue qu’une partie des agents causant des maladies, alors que l’argent colloïdal est efficace contre environ 650 maladies.

L’argent colloïdal est utilisé en usage externe pour ses qualités à large spectre : antibiotique, antibactérien, antiviral, antifongique, cicatrisant, anti-inflammatoire… sur les irritations ou les infections de la peau (acné, herpès, verrue, eczéma, psoriasis, brûlure, piqûre, mycose…).

Pour plus d’informations sur l’argent cliquez ici,

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.