close
Bien-êtreSanté naturelle

Comment en finir avec les jambes LOURDES ?

leg

La sensation de jambes lourdes peut toucher tout le monde. Elle peut être due à une simple sensation de fatigue ou être causée par une mauvaise circulation sanguine.

Qu’est-ce que c’est ?

Une sensation de jambes lourdes est souvent due à une insuffisance veineuse. Le sang remontant dans toute la jambe et dans une partie du buste pour atteindre le cœur, il arrive qu’au bout d’un certain temps le système veineux se détériore.

Cette sensation de jambes lourdes peut être un signe avant-coureur de varices. Le problème vient alors de valvules situées le long des veines qui n’arrivent plus à se contracter ou à se relâcher au bon moment1. Elles s’affaiblissent et empêchent le sang de circuler correctement.

Un autre problème peut venir des muscles des jambes, et particulièrement le mollet : ceux-ci, en se contractant, agissent comme des pompes pour les veines environnantes. Ainsi, si ces muscles ne sont pas assez puissants, le travail des veines est moins efficace.

Facteurs et personnes à risque

Avec le temps, l’inactivité, un manque de musculature, ou même après une opération, cette sensation peut devenir douloureuse, évoluer en varices voire en ulcères dans certains cas. Cette pathologie ne doit pas devenir trop gênante et surtout ne doit pas être prise à la légère.

Il faut également savoir que certaines personnes ont plus de risques d’avoir cette sensation que d’autres. En effet, il existe plusieurs facteurs de risque : l’âge, le sexe (les femmes sont plus touchées), l’hérédité, les vêtements serrés, les chaussures trop plates ou trop hautes, la chaleur, la position debout (les personnes travaillant debout toute la journée ont plus de chances d’être touchées), etc.

Des solutions existent, qu’elles soient naturelles, faciles à adopter par tous ou médicales.

L’activité physique : réactiver le système veineux

La première solution aux jambes lourdes passe par une activité physique régulière. Le but est de remobiliser les muscles des jambes et en priorité les mollets. Pour cela, la marche reste la solution la plus facile : les personnes qui travaillent debout durant de nombreuses heures devraient s’accorder des « pauses de marche » pour mobiliser les muscles et faire circuler le sang présent dans leurs jambes.

Le simple contact du talon avec le sol permettra à votre circulation de redémarrer.

Autres activités préconisées pour lutter contre cette sensation parfois douloureuse : le vélo, la natation, la course à pied, tout ce qui vous amènera à mobiliser les muscles de vos jambes.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il est bon de savoir que l’apparition de varices est souvent irréversible : à part suivre un traitement médical, une injection ou une opération, elles ne partiront pas naturellement. La prévention est donc essentielle. Dès lors que l’on remarque une sensation de jambes lourdes, il faut agir et prévenir les varices qui suivront.

Astuce

Si vous devez rester longtemps debout, un simple exercice peut faire du bien à vos jambes et faciliter votre circulation : montez sur demi-pointe sans forcer, redescendez pied à plat, et ainsi de suite sur quelques mouvements. Cela fera travailler votre mollet (comme si vous appuyiez sur les pédales d’un vélo) et activera votre circulation.

Y remédier par de bonnes habitudes quotidiennes

La marche, la natation ou le vélo sont des habitudes à prendre mais d’autres gestes peuvent être effectués au quotidien pour améliorer la circulation sanguine.

Pour commencer, en matière d’habillement, les talons hauts sont à éviter ainsi que les vêtements trop serrés. Les talons « dénaturent » notre mouvement de marche et nous empêchent de dérouler le pied comme il le faudrait.

Ne les évacuez pas totalement de votre placard mais veillez à changer de paire de chaussures régulièrement dans ce cas. La sensation de jambes lourdes étant due à une mauvaise circulation sanguine, il ne faut pas comprimer les vaisseaux sanguins superficiels avec des vêtements trop serrés. Par contre, des bas de contention pourront soulager votre douleur.

Prendre soin de ses jambes

Autres astuces du quotidien : l’eau froide ou le massage. L’eau froide aide le sang à circuler pour réchauffer vos jambes et elle stimule aussi les tissus et resserre les capillaires sanguins.

Les massages peuvent également aider à améliorer votre circulation sanguine. N’hésitez pas à mettre votre crème ou huile au réfrigérateur pour améliorer l’efficacité de votre massage.

Surtout, pensez à bien vous masser du bas vers le haut : le but étant de faire remonter le sang au cœur, pensez à aller vers lui et non le contraire.

Enfin, dernière astuce basique mais tout aussi capitale : surélevez vos jambes. Pensez à mettre vos pieds sur une chaise si vous devez rester longtemps assis(e). Dès que vous avez le temps, en lisant dans votre lit le soir par exemple, pensez à mettre vos jambes contre le mur pour les placer au-dessus du niveau du bassin.

Solutions Naturelles

Les plantes proposées pour soulager les symptômes de l’insuffisance veineuse (gonflement, douleur) sont le plus souvent choisies pour leur richesse en flavonoïdes. Elles peuvent être utilisées seules ou en association pour combiner leurs effets.

Le marronnier d’Inde

Les graines et l’écorce du marronnier d’Inde contiennent des substances (æscine et æsculoside) susceptibles de protéger et de stimuler la paroi des veines et des petits vaisseaux sanguins. Elles auraient également la capacité de réduire les œdèmes (gonflements) et l’inflammation. Ces propriétés, largement étudiées, sont considérées comme bien établies scientifiquement.

L’hamamélis

Les feuilles et l’écorce de l’hamamélis contiennent une grande variété de tanins et de flavonoïdes. Au cours d’études sur des cultures de cellules ou sur des animaux, ces substances ont présenté des propriétés vasculoprotectrices. L’OMS reconnaît l’usage traditionnel de l’hamamélis dans le traitement des varices.

La vigne rouge

Les extraits de feuilles de la vigne rouge contiennent des flavonoïdes (polyphénols) et une grande quantité d’anthocyanosides, qui ont des effets vasculoprotecteurs proches de ceux de la vitamine P. Deux essais cliniques ont montré l’efficacité des extraits de feuilles ou de pépins de vigne rouge dans le traitement des manifestations de l’insuffisance veineuse.

Le cassis

Les feuilles et les baies de cassis contiennent des anthocyanosides aux propriétés proches de celles de la vitamine P. Elles renferment également des flavonoïdes.

La feuille d’olivier

La feuille d’olivier est parfaitement indiquée dans de nombreux troubles de la circulation sanguine : jambes lourdes, varices, engourdissement,
froid aux extrémités…
Elle agit également sur la régulation de la tension (propriétés hypotensives) et sur la diminution des œdèmes (propriétés diurétique).

Le ginkgo

Les feuilles de ginkgo contiennent de nombreux flavonoïdes antioxydants et des terpénolactones qui ont des propriétés anticoagulantes. En laboratoire, ces substances ont montré leur capacité à augmenter le tonus des veines et à diminuer la perméabilité des petits vaisseaux.


Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/bioinfossante/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492