close
Bien-êtreSanté naturelle

Arthrose et AINS : attention aux risques cardiovasculaires !

Arthrose et AINS : attention aux risques cardiovasculaires !

L’arthrose est une affection chronique qui se manifeste par des douleurs persistantes aux articulations, causées par l’usure anormale du cartilage et de l’ensemble de l’articulation. Après 50 ans, un Français sur deux est concerné par l’arthrose qui touche ainsi entre neuf et dix millions de personnes en France.

Durant les poussées douloureuses, chroniques et/ou aiguës, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont très souvent utilisés.

Cependant, selon une étude canadienne présentée au congrès de l’European League Against Rheumatism (EULAR), les AINS apparaissent comme le principal contributeur au risque de maladie cardiovasculaire associée à l’arthrose. Cette étude a comparé 7 743 patients atteints d’arthrose à 23 229 personnes non arthrosiques. Ils ont été appariés en fonction de l’âge et du sexe.

Les auteurs de cette étude ont déterminé que l’arthrose était associée à un risque augmenté de 23 % de nouvelle maladie cardiovasculaire par rapport aux contrôles (42 % d’insuffisance cardiaque, 14 % d’AVC).

« Nos résultats suggèrent que le rôle médiateur de l’utilisation d’AINS contribue de manière très importante à l’association arthrose-maladies cardiovasculaires », concluent les auteurs.

Il est donc intéressant, pour les douleurs chroniques et persistantes, de se tourner vers des alternatives thérapeutiques non médicamenteuses : exercice physique (renforcement musculaire), rééducation, acupuncture, hypnose, relaxation, produits de santé naturelle, voire des mesures alimentaires et d’hygiène de vie si besoin (en cas de surpoids par exemple).

Source : APM International