close
Stress

Tensions familiales, pressions au travail, problèmes financiers, confinement… Les causes de stress sont de plus en plus nombreuses. Aujourd’hui, cet ennemi invisible fait tellement partie de notre quotidien que nous avons tendance à le banaliser et à ne pas le reconnaître. Certaines personnes ignorent même parfois qu’elles sont en situation de stress chronique depuis plusieurs mois. Pourtant, le stress reste un phénomène détectable au travers de nombreuses manifestations, mais encore faut-il savoir les identifier ! Il est aussi intéressant de comprendre les mécanismes biologiques du stress afin de faire face au quotidien du XXIe siècle de façon éclairée et ainsi tenter de mieux gérer son comportement lors de situations stressantes (comment réagir, quelles solutions naturelles apporter etc.).

Le stress, c’est quoi ?

Pour commencer, il est bon de préciser qu’il n’y a pas que du mauvais dans le stress. Au départ, le stress est une réaction saine et vitale. Il permet à l’organisme de réagir, de se défendre et de s’adapter face à toute variation brutale de l’environnement ou de son équilibre interne. Par exemple, réagir rapidement lorsque l’on entend une voiture klaxonner peut nous sauver la vie ! Le stress devient pathologique lorsqu’il y a une mobilisation constante de l’organisme. Des évènements qui s’accumulent, l’impossibilité de réagir ou de lâcher prise nous empêchent de retrouver notre équilibre. Lorsque l’état de tension se prolonge, l’organisme subit la situation et s’épuise. Des manifestations physiques, psychologiques ou relationnelles apparaissent : fatigue chronique, irritabilité, sentiments dépressifs, faiblesse immunitaire, dyspepsie, prise de poids, troubles du sommeil, burn-out…

Stress : que se passe-t-il dans le corps ?

Né à Vienne en 1907, le médecin et Professeur Hans Selye fut un des pionniers à s’être intéressé au stress physiologique. Ses travaux, aujourd’hui mondialement connus, ont dévoilé les fondements biologiques du stress au travers de la théorie du « syndrome général d’adaptation ». Ce modèle comprend trois phases bien distinctes :

  • La phase d’alarme : Il s’agit de la réaction réflexe qui va permettre de réagir face à une situation de stress. Instinctivement, l’organisme se prépare soit au combat soit à la fuite. Cette réponse résulte d’un mécanisme de survie automatique pour faire face à une menace, à un danger. Physiologiquement, ce phénomène se traduit par la libération d’hormones (adrénaline, noradrénaline, dopamine) entraînant une respiration rapide, des niveaux de vigilance accrus ainsi qu’une augmentation de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle.
  • La phase de résistance : Cette étape prolonge la 1ère phase et provoque la mise en place d’un processus de résistance face au stress. Les mécanismes d’adaptation s’amplifient et les réserves d’énergie se consomment. Au niveau hormonal, le système nerveux enclenche la libération de cortisol, hormone stimulant la fabrication de glucose et donnant l’énergie nécessaire à l’organisme pour se défendre. En parallèle, une fuite du magnésium par les urines s’enclenche.
  • La phase d’épuisement : Si le stress perdure, l’organisme est alors en souffrance. Les capacités énergétiques de l’organisme sont épuisées, le système de régulation hormonal est dépassé et la machine s’emballe. C’est dans cette phase de stress chronique que les symptômes les plus néfastes apparaissent (troubles cardiaques, digestifs, burn-out, dépression…).

Stress : comment le gérer ?

Le stress peut venir d’une multitude de situations. La première étape pour diminuer son impact consiste donc à analyser sur quoi il est possible d’agir : soit au niveau du stress ressenti, soit sur ce qui le cause. Prenez le temps de comprendre la situation et agissez pas à pas. Si vous sentez que vous n’y arriverez pas seul, faites appel à votre entourage. Appelez un ami bienveillant pour une écoute réconfortante, pour partager des idées ou réfléchir à une solution. Des professionnels peuvent aussi vous aider (psychologues, coachs…). Certaines activités telles que le jardinage, le chant, la pratique d’une activité physique ou la méditation sont aussi de bons outils pour agir contre le stress.

Stress : quelles plantes ?

Au niveau de la phytothérapie, l’ashwagandha est une plante réputée pour aider à maintenir une stabilité émotionnelle et soutenir l’organisme en cas de tension ou d’anxiété. L’éleuthérocoque aide à la relaxation et augmente la résistance physiologique de l’organisme en cas de stress et soutient la fonction immunitaire. C’est également un tonique qui possède une activité adaptogène et qui soutient l’organisme en cas de fatigue. La Rhodiola rosea est une plante vivace aux propriétés adaptogènes. Elle aide l’organisme à s’adapter au stress émotionnel et aide à réduire la fatigue liée au stress.

Quels sont les produits de Santé Naturelle pour remédier au stress ?

En termes de micronutrition, les vitamines B5 et B6 sont très importantes pour diminuer l’impact négatif du stress. En effet, elles contribuent à des fonctions psychologiques normales et sont indispensables à la régulation de l’activité hormonale (cortisol, neurotransmetteurs…). Une cure de magnésium se révèle également incontournable lors de périodes stressantes. C’est le professeur Hans-Georg Classen qui, par ses travaux, a montré l’effet aggravant d’un manque de magnésium et l’effet protecteur de sa supplémentation vis-à-vis du stress. Le magnésium est reconnu comme étant le minéral antistress par excellence, agissant positivement sur l’anxiété, l’hyperémotivité, l’irritabilité, la fatigue et les troubles du sommeil. Enfin, la L-tyrosine est un acide aminé participant à la synthèse de neurotransmetteurs comme la dopamine (l’hormone du plaisir), l’adrénaline et la noradrénaline. La noradrénaline est par exemple importante pour l’attention, l’apprentissage et aide à retrouver envie et plaisir d’entreprendre des projets.

Le niveau de stress est quelque chose d’assez subjectif, aussi prendre de la hauteur sur ses angoisses et apprendre à se créer des pensées positives sont des étapes qui vous mèneront à coup sûr vers la voie de la réussite et du mieux-être !

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur nos produits de santé naturelle Destressil, Magtorine® et Cortirégul®.
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.