close
Bien-être

Que faire chez soi en période de confinement ?

home

Restez chez vous ! En voilà une situation inédite qui nous demande de revoir tous nos modes de fonctionnement ! C’est une période inédite que nous sommes en train de vivre et qui serait digne d’un film à diffuser sur grand écran. La rapide propagation du virus COVID-19 depuis début janvier a entraîné de nombreuses prises de décision notamment un confinement quasi-total des habitants.

De quoi, chez certains, créer un véritable vent de panique générale. Se retrouver face à soi-même ce n’est pas toujours hyper agréable, heureusement aujourd’hui on vous livre tous nos conseils pour mieux vivre cette période !

Les 5 axes à développer pour un confinement optimum :

1/Accueillir ses émotions

S’il y a bien une période qui va vous chambouler émotionnellement, c’est celle-ci ! Déjà que l’hiver avec le trouble affectif saisonnier, le TAS (Trouble Affectif Saisonnier) était passé par là, c’est un peu comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase ! Zen, prenez une grande inspiration ! Accepter ce que vous ressentez et exprimer vos besoins, va vous permettre de vous sentir en meilleure harmonie.

C’est le moment de faire le point avec vous-même, que refusez-vous de voir au quotidien ? Êtes-vous sûrs d’exprimer clairement vos besoins aux autres ? Et encore plus important que l’expression, êtes-vous en mesure de définir concrètement vos besoins ?

Être confiné ça veut dire être entouré de vos proches 24h sur 24 et on le sait, même s’il y a beaucoup d’amour, cela n’empêche pas que que ça puisse parfois coincer. Vos enfants hurlent à côté de vous, alors que vous êtes en pleine visioconférence ? Votre mari réalise sa séance de sport dans le salon pendant que vous finissez de taper un rapport ?

Le confinement va faire éclater au grand jour, certaines zones de tensions. Alors, il est important de fixer des règles dès le départ, basées sur les besoins de chacun. Avec une bonne organisation et dans le respect de tous, plus de tension et des émotions bien plus douces et agréables.

2/S’autoriser au (le) Dolce Farniente !

C’est quoi le dolce farniente ? C’est lorsque l’on décide de ne « faire rien ou rien faire » ! Plutôt contrastant au vu de tout ce que l’on peut lire actuellement sur les réseaux sociaux ou les blogs de lifestyle. Certains d’entre vous ont le sentiment d’avoir un planning plus chargé qu’avant, avec une forme de culpabilité de ne pas réussir à suivre toutes ces magnifiques idées. STOP, c’est votre profil « control freak » qui ressort !

C’est O.K dans cette période, de relâcher la pression, de traîner et de se donner la possibilité de ne « faire rien ou rien faire ». Ce n’est pas le moment de culpabiliser, mais de prendre ce temps pour vous reconnecter à votre énergie et à l’instant présent.

Nous avons cette fâcheuse tendance à toujours vouloir gérer beaucoup de choses en même temps, la tête dans le guidon, on repousse sans cesse nos limites. C’est pour cela qu’avec cette période, vous avez ce sentiment d’être au ralenti, vous êtes passés de « tout à rien » en seulement quelques jours, ce qui peut être déstabilisant pour le mental et le corps.

Alors pas de stress, prenez le temps qui vous sera nécessaire pour accueillir pleinement cette nouvelle routine de vie. Déculpabilisez et reconnectez-vous pleinement à vos ressentis : l’eau qui ruisselle sur votre peau lorsque vous prenez votre douche le matin, l’odeur de votre thé du matin, votre corps qui se détend après votre séance de sport ou de yoga… Etc.

3/Garder la forme

Ne vous laissez pas abattre par la situation, continuez de mettre en place des choses dans votre quotidien qui vont vous permettre de conserver et booster votre vitalité.

Alimentation

Ce n’est pas le moment de craquer et de céder H24 à la tentation ! Avec cette période de confinement, cela peut être compliqué de résister à notre cher ami le sucre et pourtant il est important d’y résister.

Le sucre appelle le sucre, appelle l’inflammation et les troubles habituels : acidité, douleurs dans les articulations, troubles digestifs, mycoses… Etc.

On mise sur une alimentation santé, enrichie en légumes et fruits frais de saison, accompagnés d’huiles enrichies en oméga 3, de protéines de bonnes qualités (végétales et/ou animales) et des glucides à index glycémique bas.

Sport

Qui a dit que confinement rimait avec sédentarisme ? C’est le moment idéal pour comprendre que, pour transpirer, vous n’avez pas forcément besoin de sortir ou d’avoir un abonnement en salle de sport. Avec les moyens du bord et des vidéos gratuites disponibles sur youtube, ainsi que chez certains coachs de sport en ligne, vous allez pouvoir continuer vos séances de sport hebdomadaires.

Dites-vous bien que ce sera tout aussi efficace et surtout que vous permettrez à votre organisme de répondre à des enjeux majeurs : la sécrétion de certaines hormones responsables de votre bien-être et de la combustion des graisses, la bonne circulation et évacuation des toxines et la mobilité de vos articulations et de vos muscles.

Sommeil

C’est une période qui peut vous bousculer à la fois dans votre planning mais aussi dans vos ruminations mentales. Celles-ci vont d’ailleurs accentuer vos insomnies et vous empêcher de fermer les yeux.

Voici nos astuces pour un sommeil plus serein et réparateur :

  • Maintenir des horaires de sommeil réguliers : aller au lit et se réveiller à la même heure chaque jour.
  • Utiliser votre lit uniquement pour dormir. Ne pas y lire ou y regarder la télévision.
  • Créer un environnement esthétique encourageant le sommeil : utilisez des couleurs sereines et reposantes, et éliminer toute accumulation d’objets inutiles.
  • Créer l’obscurité totale : vous pouvez envisager d’utiliser un masque de sommeil et des bouchons d’oreilles si besoin.
  • S’exposer à la lumière du jour (à défaut ici à la fenêtre, sur votre balcon ou dans votre jardin) pendant au moins 20 minutes par jour : la lumière du soleil pénètre dans vos yeux et incite votre cerveau à libérer des substances chimiques et des hormones telles que la mélatonine, qui sont essentielles à un sommeil sain.
  • Manger au plus tard trois heures avant de se coucher : l’ingestion d’un repas copieux juste avant le coucher conduira à une mauvaise nuit.
  • Éviter toute activité physique intense après le dîner : le sport a tendance à exciter l’organisme et peut rendre difficile la venue du sommeil.
  • Créer un environnement chaud : élever la température de votre corps contribue à déclencher le processus chimique amenant le sommeil. Placer dans votre lit une bouillotte, un coussin chauffant, ou encore un corps chaud fera l’affaire.
  • Se relaxer à l’aide de la méditation ou d’un CD spécialisé : chacun d’entre eux peut vous aider à trouver le sommeil.
Gestion du stress

Une bonne gestion du stress est primordiale dans ce genre de moment, on évite ainsi d’exploser et de déverser sa peur et sa colère sur les autres. Comment s’y prendre ?

  1. Pratiquer des exercices de respiration et de relaxation tous les jours, afin de calmer rapidement son mental. Si vous sentez des émotions vous envahir, n’hésitez pas à fermer les yeux ou levez votre regard vers le ciel, pour couper la liaison établie entre vos émotions et votre mental. Cela vous permettra de revenir rapidement à l’instant présent et de désamorcer un trop-plein émotionnel.
  2. Utiliser des plantes qui vous permettront d’augmenter votre résistance au stress telles que la rhodiole, la valériane, la passiflore, la camomille et le millepertuis. Vous pouvez les prendre sous forme de tisanes ou en gélules durant toute la période du confinement, en les alternant par exemple.
  3. Prendre le temps d’analyser concrètement ce qui vous stresse en tenant un journal de bord émotionnel. Pour cela, à chaque émotion forte, prenez le temps de noter la date et la situation.
4/Choisir des activités feel good qui font du bien
  • Regarder des replay, séries TV ou films
  • Jouer aux jeux vidéo et jeux de société
  • Lire des livres, des magazines ou des articles de blog
  • Cuisiner en tentant de nouvelles recettes
  • Ranger avec la méthode de Marie Kondo, vous en rêviez n’est-ce pas ?
5/Apprendre de nouvelles choses

C’est le moment idéal pour vous former en ligne sur de nouvelles compétences clés, il existe aujourd’hui de nombreuses formations très sérieuses sur les sujets de la nutrition, la naturopathie, la communication, le marketing, la psychologie… Etc.

Vous pouvez également envisager de regarder des conférences Tedx, d’écouter des podcasts sur des sujets qui vous passionnent.

Vous l’aurez compris, cette période de confinement, si on regarde les choses via un prisme positif, nous permet d’apprendre à mieux nous connaître. C’est en se connaissant soi-même que l’on est capable d’être dans une écoute active de l’autre. En répondant à vos besoins, vous vous donnez la possibilité de répondre en retour aux besoins de l’autre.

Choisissez ce temps de confinement pour débuter cette quête de sens, cette introspection personnelle qui vous permettra de vous reconnecter à votre bien-être sous toutes ses formes.

Charlotte Jacquet Naturopathe
https://healthycharly.com/

Equilibrez votre énergie vitale, physique et psychique pour profiter de la vie et réussir vos projets quel que soit votre âge grâce à la Naturopathie.


Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/blog_bis/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492