close
Bien-êtreSanté naturelle

Le travail de nuit perturbe la réparation de l’ADN !

adn-dna

Selon des travaux publiés dans Occupational & Environmental Medicine1, le travail de nuit perturberait le système de réparation de l’ADN.

Les chercheurs de l’université du centre de recherche sur le cancer de Seattle (États-Unis) sont parvenus à cette conclusion après avoir étudié 50 employés de nuit. Les concentrations de 8-OH-dG (une molécule qui correspond au dosage de l’ADN oxydé) ont été mesurées dans les analyses d’urine des participants. Ils ont constaté que le taux de 8-OH-dG représentait seulement 20 % de celui observé après une bonne nuit de sommeil. De plus, les concentrations de mélatonine (hormone du sommeil) en circulation pendant le travail de nuit étaient beaucoup plus faibles que pendant une période de sommeil nocturne.

Cette étude suggère que le travail de nuit, par rapport au sommeil nocturne, est associé à une réparation réduite des lésions de 8-OH-dG dans l’ADN et que l’effet est probablement dû à une faible sécrétion de mélatonine, pendant le travail nocturne par rapport au sommeil nocturne.

En effet, en raison de cette carence en mélatonine, les participants seraient moins protégés contre les radicaux libres ou autres stress cellulaires qui peuvent endommager l’ADN des cellules. « Si ces effets sont confirmés, la supplémentation en mélatonine pourrait être une solution pour réduire les mutations potentiellement cancérogènes chez les travailleurs de nuit », ajoutent les chercheurs.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé Naturelle Endormyl®.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Source :
1. Bhatti P1, Mirick DK1, Randolph TW2, Gong J3,4, Buchanan DT5, Zhang JJ3, Davis S1. Oxidative DNA damage during night shift work. Occup Environ Med. 2017 Sep;74(9):680-683. doi: 10.1136/oemed-2017-104414. Epub 2017 Jun 26.

Étiquettes : bien-êtresantétravail