close
NutritionSanté naturelle

L’Ail noir et ses vertus incroyables

L’Ail noir et ses vertus incroyables

Connu depuis l’Antiquité, l’ail est un excellent condiment. C’est aussi un véritable remède, d’où son surnom d’herbe aux neuf vertus. L’ail frais, néanmoins, ne convient pas à tout le monde : il peut être mal digéré et son odeur tenace peut indisposer. Une source alternative d’ail, inodore et plus riche en antioxydants que l’ail frais existe : c’est l’ail noir.

L’ail noir est produit en laissant vieillir de l’ail pendant plusieurs mois et à une température spécifique. Ce processus augmente les niveaux d’antioxydants et convertit les composés instables, comme l’allicine, en substances stables, promotrices de santé.

L’ail noir est considéré comme un super aliment et comme un complément utile pour le bien-être du corps et pour rester en bonne santé. L’ail noir est reconnu traditionnellement pour ses nombreuses vertus.

Ses effets antioxydants

L’ail noir contient plus d’antioxydants que les préparations d’ail et l’ail frais, et il renforce les antioxydants cellulaires, comme le glutathion, qui aident au maintien de l’immunité et préviennent la toxicité des médicaments.

Il contient des éléments nutritifs essentiels tels que le magnésium, le calcium, le phosphore, le sélénium ou encore de la vitamine B6 et de la vitamine C.
On trouve entre autres la S-allyl-cystéine, composé exclusif à l’ail noir.
L’Institut National de Neurología y Neurocirugía Manuel Velasco Suárez, a mené une étude pour évaluer l’effet de la S-allyl-cystéine sur la neurotoxicité quinolinique induite par l’acide striatum et les dommages oxydatifs. Cette étude a montré que l’administration de 300 mg / kg de ce composé à des rats diminuait efficacement la lésion induite par l’acide quinolinique-oxydant mesurée comme la formation d’espèces réactives de l’oxygène striatal (P <0,01) et la peroxydation des lipides (P <0,05).

Ses effets sur le cholestérol et la tension

Plusieurs études cliniques montrent que le S-Allyl-Cystéine (SAC) contenu dans l’ail noir est le composant clé responsable de ses effets cardio-protecteurs.
Il réduit le cholestérol LDL et ses dommages oxydatifs, diminue les triglycérides et augmente le cholestérol HDL1.  Il favorise la circulation sanguine (l’inhibition de l’agrégation plaquettaire) et réduit la pression artérielle2,3.
Un essai randomisé et contrôlé impliquant 50 patients, a montré que la prise d’ail noir pendant 12 semaines permettait de réduire significativement la pression artérielle systolique par rapport au groupe sous placebo.

Ses effets sur le taux d’homocystéine

Des taux élevés d’homocystéine, qui peuvent résulter d‘une déficience en vitamine B et en folates sont un risque majeur pour les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux, la maladie d’Alzheimer et le cancer. Des études précliniques menées à la Pennsylvania State University ont montré qu’une supplémentation en ail noir diminuait les taux d’homocystéine lors d’une déficience en folates.

Ses effets sur la protection du cœur et des artères

Une étude réalisée à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) a montré qu’une supplémentation quotidienne en ail noir réduisait de nombreux facteurs de risque associés aux maladies cardiovasculaires. Lors d’une étude randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo qui a duré un an, 19 patients cardiaques sous statines qui ont reçu 1 200 mg d’ail noir par jour ont vu l’accumulation de plaque coronaire diminuer de 50 %, leur HDL s’améliorer et les taux d’homocystéine baisser, alors qu’il augmentait dans le groupe placebo. Comme pour les personnes en bonne santé, l’ajout d’ail noir à l’alimentation des cardiaques peut aider à la prévention de l’athérosclérose et maintenir le cœur en bon état.

Ses effets sur la stimulation de l’immunité et l’effet viral

L’ail noir permet de stimuler l’organisme en augmentant l’activité des enzymes et cellules immunitaires. Il aide à combattre les infections. Des études précliniques ont montré que l’on peut prévenir une infection par le virus de l’influenza en ajoutant de l’ail noir à l’alimentation, et est aussi efficace que la vaccination. Recommandé pour traiter les petites infections intestinales ou les maux d’hiver, on l’utilise aussi pour détoxifier le foie.

Ses effets antibactériens et antifongiques

L’ail noir inhibe la croissance du Candida albicans, que l’on retrouve souvent chez les patients immunodéprimés, et éradique Helicobacter pylori, qui est liée aux ulcères et cancers de l’estomac. Enfin, il protège le foie contre la toxicité des carcinogènes et du paracétamol, un des antalgiques les plus consommés.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé naturelle Tensionil®.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

1. K. Ried et al. (2010) Maturitas 67
2. K. Ried et al. (2013) European Journal of Clinical Nutrition 67
3. Sasaki et al. (2007) Med. Aromatic Plant Sci. Biotech. 1
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/?term=%22black+garlic%22


Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/blog_bis/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492