close
Bien-êtreSanté naturelle

La réflexologie plantaire : La santé passe aussi par les pieds

reflex-1

Sept mille deux cents, c’est le nombre de terminaisons nerveuses que l’on trouve sous chacun de nos pieds.

Terminaisons qui ont été cartographiées entre autres par Eunice Ingham, physionimiste américaine dans les années 1930, et seraient en lien avec toutes les parties et organes du corps.

En résumé, la réflexologie plantaire agit sur les systèmes nerveux. Elle prend donc en charge nombre de nos maux qui lui sont directement liés.

Comment cela fonctionne ?

Le réflexologue via une manipulation précise des zones, envoie des influx nerveux dans le corps. Ils seront traités par le cerveau et redescendront vers les organes concernés : c’est l’arc réflexe.

Il s’agit ici de modérer le fonctionnement du corps, calmer le côlon hyperactif ou au contraire exciter celui qui est trop paresseux.

La détente est fondamentale pour cette méthode. Calmant le système nerveux, le réflexologue permet au corps d’entrer en phase de repos, de reconstruction, et de mettre en route les mécanismes de sauvegarde de l’énergie et de régulation des fonctions vitales.

L’homéostasie est l’objectif, et la réflexologie considère que le corps a toutes les capacités de l’atteindre seul, pourvu qu’on le guide lorsqu’il s’est trop égaré.

Comme nous le savons, l’organisme ne cherche que le meilleur équilibre possible dans une situation donnée. Ce que nous prenons pour des symptômes de déséquilibre, ne sont en fait qu’une tentative de rééquilibrage par le corps.

Stopper ces déséquilibres via l’allopathie empêche l’organisme de se réorganiser et de régler le fond du problème. L’aider via des produits naturels ou par des méthodes dites complémentaires, qui respecteront ses besoins et ne lui nuiront pas, lui permettra de traiter la source des déséquilibres et donc de trouver un fonctionnement plus en adéquation avec ses besoins.

Un tout, la réflexologie considère le corps et sa santé de manière globale. On ne traite pas un symptôme mais une personne. Il s’agit d’aller voir sur chaque zone si un rééquilibrage est nécessaire. Tous les organes, toutes les parties du corps communiquent, fonctionnent de concert et le dérèglement d’une seule peut entraîner un déséquilibre de l’ensemble.

Aussi, nombre de maux peuvent trouver leur origine dans une multitude de causes. C’est cela le grand avantage de la réflexologie : un champ d’action très large et une capacité à agir sur le tout à chaque séance.

Proposer mais ne pas imposer. Laisser le corps décider de ce qu’il est prêt à entendre et ce qui doit être retravaillé plus tard, parce que trop tôt, parce qu’un autre déséquilibre bloque. Envoyer un message clair et attendre la réponse de l’organisme. On ne peut pas par cette méthode forcer le corps. Il a ses propres clés et il est nécessaire de les trouver pour l’aider à se recentrer.

C’est pour cela qu’un protocole peut prendre du temps. Parce que pour régler un problème de migraines, il faudra agir par exemple sur du stress, sur des troubles digestifs puis sur un dérèglement hormonal. L’harmonie et l’équilibre global prennent du temps à se retrouver lorsque l’on n’a pas agi en prévention.

Le préventif

Le préventif est sensé être le principe même de la réflexologie : sauvegarder la santé et non pas la retrouver. Travailler sur un terrain et non pas sur un déséquilibre déclaré.

Bien entendu, en temps de crise, le réflexologue pourra travailler et essayer de minimiser les dégâts, mais il serait idéal de consulter en dehors de ces dernières.

Malheureusement, nos sociétés occidentales ont encore du mal à accepter qu’il faille prendre du temps pour sa santé lorsque tout va bien et non pas attendre le dérèglement pour consulter. Ici on peut voir le travail éducatif qui attend les praticiens de médecines complémentaires pour arriver à sensibiliser leurs patients sur ce sujet.

Qu’est-ce que l’on sent sous les pieds ?

Les pieds nous portent chaque jour, en chinois, le mot pied veut dire « partie du corps qui sauvegarde la santé ».

C’est sur eux que nous reposons. Aussi, ils s’adaptent sans cesse à notre posture, à nos maux. La pratique permet au réflexologue de pouvoir constater des déséquilibres sur les points d’appuis. De savoir comment telle zone du pied devrait être et donc de la travailler si elle lui semble avoir un aspect anormal.

De plus, on peut sentir la présence de « grains », sortes de petites boules qui donnent à certaines zones une consistance proche de ces coussins de voyage que l’on met pour soutenir les cervicales.

Lorsque le praticien manipule une zone ayant cet aspect, il sait qu’il doit travailler jusqu’à amélioration de la texture de la zone pour agir.

Des pieds raides, des articulations coincées, des orteils qui ont besoin de craquer, des chevilles verrouillées, sont d’autant de signes montrant que la circulation n’est pas bonne dans votre organisme. Vous verrez que vous vous sentirez beaucoup plus léger après être passé chez votre réflèxologue.

Enfin, la sensibilité de la zone est un indicateur très important. Certaines le sont juste au toucher, sans même avoir à effectuer de reptation (mouvement du pouce sur lequel repose toute la méthode) et sont dites « aiguës ». Ce sont les zones les plus faciles à traiter de manière générale. Elles indiquent un problème peu profond.

Celles qui provoquent une sensibilité plus sourde, plus diffuse, indiquent un déséquilibre plus profond et encré et nécessiteront souvent plusieurs séances de travail.

Un protocole prend combien de temps ?

Comptez trois à cinq séances pour des résultats durables. Jusqu’à huit pour des problèmes très anciens et profonds.

Une séance ne suffit malheureusement pas pour rééquilibrer l’ensemble d’un organisme, bien que des résultats puissent se faire sentir immédiatement.

En général on peut laisser quinze jours entre les séances sur les deux à trois premières, puis espacer à trois semaines entre les autres.

Une séance dure une heure en tout, dont quarante-cinq minutes de massage environ (pour une personne adulte).

Les contre-indications

Aucune restriction sur la pratique sauf en cas de phlébite.

Par contre, chaque séance est à adapter en fonction de la personne et de son état de santé. Les zones réflexes ne seront pas toutes travaillées ou pas de la même manière.

Ex : aucune zone réflexe du système génitale ne sera travaillée chez la femme enceinte. Les zones réflexes correspondantes aux zones touchées par des tumeurs ne seront pas travaillées chez la personne atteinte de cancer.Tout ceci est fait par principe de précaution.

Prix et reconnaissance

Comptez entre 40 et 70€ la séance en fonction des praticiens. Très peu remboursée, vous pouvez néanmoins demander à votre mutuelle.

Essayez de consulter un praticien sérieux, la profession n’étant pas réglementée, vérifiez que ce dernier s’est bien formé dans une école, si possible reconnue par la Fédération Française de Réflexologie.

Marc-Aurèle Rocher
Vous souhaitez vous poser, vous reconnecter à votre corps, résoudre douleur, trouble, fatigue, etc. Marc-Aurèle Rocher vous accueille sur rendez-vous à Crémieu (38) et Ecully (Lyon 69) du lundi au samedi de 8h30 à 20h.
Tél. : 06.62.79.91.61
Courriel : marcaurelerocher@gmail.com
Site : www.m-a-reflexologie.com