close
Bien-êtreInterviews

Interview de Carole Serrat Sophrologue et experte bien-être sur France info et dans le magazine Top santé

Interview de Carole Serrat Sophrologue et experte bien-être sur France info et dans le magazine Top santé

Les Cahiers de la Bio-énergie n°60 Avril 2015 – Propos recueillis par Jade Perraud – Interview de Carole Serrat

Diplômée de sophrologie (Master en sophrologie caycedienne) et auteur de nombreux ouvrages sur le stress, Carole Serrat est aujourd’hui experte bien-être sur France info et dans le magazine Top santé. Elle anime également une émission sur la chaine de télévision MCS Bien-être.

Carole Serrat intervient et consulte à la maternité des Lilas, à la Clinique de la Muette ainsi qu’en entreprise. Elle reçoit également en consultation privée les personnes qui rencontrent des problèmes de stress, de sommeil…

Animatrice de 1986 à 1992 sur TF1, elle est devenue célèbre au Japon et c’est au cours de ses nombreux séjours au pays du ZEN que Carole s’est initiée aux techniques de méditation.

De retour en France elle suit des formations dirigées par des médecins spécialisés : le docteur Chêné (obstétricien, sophrologue) le docteur Quellet (médecin du sport) ainsi qu’avec le célèbre professeur Caycedo, neurologue fondateur de la sophrologie. Carole Serrat aujourd’hui fait référence en matière de gestion du stress aussi bien pour les enfants, les femmes enceintes, les adultes et dans le monde du travail.

Elle a créé avec le compositeur Laurent Stopnicki sa propre méthode « la Médit-action »

Jade Perraud : Comment avez-vous découvert la sophrologie ? Et comment êtes-vous devenue sophrologue ?

Carole Serrat : J’ai découvert la sophrologie à la suite d’un gros stress que j’ai eu lorsque notre appartement a été dévasté par un incendie. La sophrologie m’a permis de vaincre les peurs dues à ce trauma, à trouver l’harmonie dans ma vie. Je peux dire que la sophrologie a changé ma façon de voir la vie.

J’ai été formée par le professeur Caycedo, le créateur de la sophrologie. Laurent Stopnicki et moi-même avons adapté cet enseignement exceptionnel et apporté nos propres recherches sur le développement personnel et l’impact des sons sur les émotions. Dès 2004, nous avons créé notre propre méthode « la Médit–Action – Une méthode complète de relaxation active » (Éditions Robert Laffont).

J’ai voulu transmettre mon savoir, mes expériences de sophrologue à travers des séances individuelles et collectives, des CD, des livres, des programmes de radio et de télévision.

Jade Perraud : Quelles sont pour vous les qualités essentielles pour faire un bon  sophrologue ?

Carole Serrat : Être à l’écoute, en empathie avec son patient et puis il faut avoir une voix posée apaisante. La voix a un impact exceptionnel sur la détente et le système neuro-végétatif.

Jade Perraud : Avez-vous une spécialisation ?

Carole Serrat : Oui le stress et la résolution des troubles que cet état de tension occasionne (insomnie, nervosité, déprime, phobies, troubles digestifs…).

Je m’occupe également du bien-être des femmes enceintes et à présent des enfants car une bonne part de notre avenir se joue au cours des premières années de notre vie ; les parents sont en demande de solutions pour contribuer à l’épanouissement de leur enfant.

Nous mettons au point un programme complet à leur intention, à la fois ludique et pratique, il sera publié en septembre 2015 aux Éditions Leduc.

Jade Perraud : Comment se déroule une séance de sophrologie ?

Carole Serrat : Il y a d’abord un temps de discussion (l’anamnèse) où le patient explique qui il est, sa problématique, ce qu’il souhaite améliorer dans sa vie.

Ensuite il y a des exercices de respiration et de relâchement musculaire.

Puis on passe à la séance elle-même que j’adapte en fonction des besoins de la personne, en fonction des protocoles que Laurent Stopnicki et moi-même avons conçus.

J’envisage une séance comme un voyage initiatique où l’on développe ses propres ressources anti-stress et sa créativité.

Chaque séance est vécue comme une expérience unique à l’issue de laquelle le patient se sent transformé, régénéré.

L’important pour moi est de donner aux gens confiance en la vie en leurs projets, trouver un sentiment de plénitude pour trouver l’accord avec eux-mêmes, car lorsque l’on est accordé avec soi-même,  on peut plus facilement s’accorder avec les autres. Comme le dit Laurent Stopnicki : « nous sommes comme des musiciens qui doivent accorder leur instrument avant de jouer avec les autres ».

Jade Perraud : Vous co-animez, l’émission « Autour du bien-être » sur MCS Bien-être*. Pouvez-vous nous parler de cette émission ?

Carole Serrat : C’est une émission dédiée au bien-être dans laquelle je propose mes propres pratiques et exercices mais où j’ai plaisir à faire découvrir aux spectateurs d’autres disciplines (le Chi kong, le Reiki, le Massage etc.). C’est une des rares fenêtres télévisuelles ouvertes sur le bien-être [*NDLR : MCS Bien-être est une émission diffusée tous les samedis à 11h15 sur Canalsat – canal 78 et sur Numéricable – canal 70].

Jade Perraud : La sophrologie est une thérapie qui se développe beaucoup dans les hôpitaux en particulier dans les maternités. Comment expliquez-vous ce phénomène ?

Carole Serrat : Concernant les femmes enceintes, beaucoup d’entre-elles ont besoin d’être accompagnées, suivies pendant leur grossesse. C’est une période merveilleuse mais qui peut être source d’interrogations, de tensions et d’appréhensions.

Je suis avec elles pour dissiper ces tensions et les préparer à une grossesse sans stress et un accouchement serein. Quant au milieu hospitalier, il commence enfin à admettre les effets de la sophrologie et de la méditation, j’en suis vraiment heureuse. Les neuro-sciences ont prouvé récemment grâce aux IRM, les effets de la méditation et de la relaxation sur le cerveau et cela a certainement influencé favorablement le monde médical.

En France nous avons besoin de voir pour croire…

Jade Perraud : Que pensez-vous de l’évolution des médecines douces et en particulier de la sophrologie ?

Carole Serrat : Nous sommes à une époque où les gens ont besoin de produits de santé naturels, sains et sans effets secondaires, pour se reconnecter avec leur corps. La sophrologie ou la « Médit-action » les aide à être plus autonomes, la pratique régulière permet de nouvelles connexions neuronales et apporte de nombreux bienfaits en terme de santé (amélioration des troubles végétatifs, sommeil, anxiété).

Jade Perraud : Quels sont les spécificités de la « Médit-action » et de votre approche en général. Pouvez-vous nous en parler ?

Carole Serrat : La « Médit-action » est une méthode d’épanouissement personnel inspirée par la sophrologie qui nous permet d’être et d’agir en confiance dans les différents domaines de sa vie.

Elle permet entre autres, de dissoudre le self stress, de développer ses propres ressources anti-stress, de programmer et de réaliser ses projets personnels ou professionnels.

Jade Perraud : Quel rôle jouent la voix et la musique dans votre pratique ?

Carole Serrat : Laurent Stopnicki et moi-même effectuons depuis des années des recherches sur l’impact émotionnel des sons, nos CD et séances enregistrées sont comme un baume pour le corps et l’esprit. Il faut savoir que nous sommes de plus en plus affectés par la pollution électro-magnétique qui perturbe notre système neuro-immunitaire, notre fonctionnement cellulaire ; nos séances en musique permettent de se recentrer, de « réharmoniser » nos cellules et de nous retrouver sur la bonne fréquence.

Jade Perraud : Quelles sont les valeurs que vous prônez ?

Carole Serrat : La bienveillance envers soi-même et envers les autres, l’intégrité, la coopération.

Jade Perraud : Quels sont vos projets ?

Carole Serrat : Nous organisons des formations et des stages qui permettent de s’initier à notre méthode. En septembre nous publierons un livre CD pour aider les parents à détendre leurs enfants et nous projetons de reprendre nos soirées concerts sophrologiques « Cool out experience».

Jade Perraud : Pouvez-vous donner à nos lecteurs quelques conseils « antistress » ?

Carole Serrat : Cherchez des instants de bonheur dans votre quotidien, remerciez pour ce que vous avez et ne vous polarisez pas sur ce que vous n’avez pas.

Une modification de nos pensées ou de nos émotions peut suffire à entraîner un changement dans notre vie.

Avec Laurent Stopnicki nous aimons à dire qu’il est bon d’éliminer les mauvais R (Regrets, Ruminations, Remords, Rancune, Ressentiments) et les remplacer par les bons A (Amour, Attention, Affection, Amitié …).

Dès que vous sentez monter le stress dites stop et adoptez une respiration abdominale.

Faites l’exercice de la paille :

Pour commencer : inspirez en gonflant le ventre, puis, expirez lentement par la bouche comme si votre souffle passait à travers une paille.

Plus longue est l’expiration, meilleure est la détente.

En inspirant, on se remplit de calme, de bien-être.

En expirant, on expulse le stress, les tensions, les appréhensions.

Dans un second temps, repérez les trois points suivants :

  • Menton (pour détendre l’ensemble du visage).
  • Épaules (pour détendre la nuque, les épaules, les bras, le tronc et le dos).
  • Abdomen (pour favoriser le relâchement du ventre, du bassin et des membres inférieurs).

En inspirant lentement et sur une seule expiration « allongée » détendez et relâchez le menton, les épaules, l’abdomen.

Prenez conscience de la détente qui gagne chacune de ces parties.

Jade Perraud : Merci Carole de nous avoir accordé cette interview.

http://caroleserrat.com/

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Étiquettes : interviewSophrologie

Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/blog_bis/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492