close
Bien-êtreNutritionSanté naturelle

Vers un rapprochement entre la chimiothérapie et la phytothérapie

desmo

Le cancer est un territoire réservé à la médecine conventionnelle nécessitant souvent une prise en charge clinique multidisciplinaire complexe. Pourtant, une équipe de chercheurs s’est penchée sur le cas de deux plantes, le desmodium et le lithothamne, combinées à la chimiothérapie chez des patients atteints de cancer de la tête et du cou.

Le Desmodium adscendens est une plante d’origine africaine qui possède des propriétés anti-allergiques, antioxydantes et hépato-protectrices. Le Lithothamnium calcareum est une petite algue riche en sels minéraux et en oligo-éléments (calcium, magnésium, fer, zinc…) facilement assimilables, assurant une reminéralisation adéquate et le rétablissement du rapport acide/base de l’organisme.

Cette association de plantes a eu un effet positif sur l’état de santé général des patients. La douleur et la fatigue se sont atténuées après 8 semaines de traitement.

De plus, pendant toute la durée de l’étude, il n’y a pas eu de détérioration des états de malnutrition, de la fonction hépatique et d’inflammation chronique, qui caractérisent habituellement les patients atteints de ce type de cancer. À noter qu’aucun effet indésirable n’a été constaté.

Ces résultats sont très encourageants et illustrent bien les capacités que possèdent certaines plantes à moduler les composantes physiopathologiques de maladies lourdes telles que le cancer.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur nos produits de Santé Naturelle Desmodium synergisé et Desmodium tri-actif®

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Source :
UOC di Oncologia Medica Azienda Ospedaliera Ospedali Riuniti Marche Nord and the Declaration of Helsinki guidelines. Feasibility single-arm study of a medical device containing Desmodium adscendens and Lithothamnium calcareum combined wih chemotherapy in head and neck cancer patients. 2018 Nov 8 ; 10 : 5433-5438.