close
Santé naturelle

Quels aliments pour lutter contre les troubles du sommeil ?

FISH

Vous connaissez l’adage « Qui dort dîne ».

Mais la phrase devrait être inversée : ce sont les repas qui vont favoriser l’endormissement.

Car ce que l’on mange a un impact direct sur la qualité du sommeil.

Certains aliments sont à privilégier par rapport à d’autres pour favoriser l’apaisement et l’endormissement. Voici lesquels.

LE CHOCOLAT

Si le chocolat n’est pas très bon pour notre ligne, en revanche il l’est pour notre sommeil.

Manger un ou deux carrés de chocolat libère des endorphines, l’hormone du plaisir, ce qui a pour effet de plonger l’organisme dans un état de détente propice à l’endormissement.

Préférez toutefois le chocolat noir, plus riche en nutriments.

LES PÂTES

Les pâtes sont des glucides lents qui apportent un bon effet de satiété. Or, il est beaucoup plus facile de s’endormir le ventre plein (mais pas trop) sans avoir faim.

De plus, les pâtes contiennent un acide aminé (tryptophane) qui joue un rôle dans la production de sérotonine, l’hormone de l’apaisement, ce qui favorise l’endormissement.

Préférez néanmoins les pâtes complètes, plus riches en fibres et en nutriments. Elles vous apporteront une satiété plus longue et l’impact sur votre glycémie sera meilleur.

Pour les personnes sensibles au gluten, privilégiez les pâtes sans gluten. Cela permet une meilleure digestion et donc un meilleur sommeil.

LE PAIN

Le pain, tous comme les pâtes, est riche en tryptophane et participe à la libération d’endorphines, propices au sommeil.

Préférez cependant le pain complet, qui grâce à sa richesse en fibres, est plus rassasiant et plus lentement assimilé par l’organisme, en raison d’un index glycémique plus bas.

Comme pour les pâtes, pour les personnes sensibles au gluten, privilégiez le pain sans gluten. Cela permet une meilleure digestion et donc un meilleur sommeil.

LE POISSON

Le poisson est riche en protéines, en tryptophane et en vitamine B6. Si les protéines sont à limiter au dîner car elles sont difficiles à digérer, les tryptophanes sont à privilégier pour tomber plus facilement dans les bras de Morphée.

Les sardines font partie des poissons qui contiennent le plus de tryptophane.

LES CHAMPIGNONS

Les champignons sont très riches en potassium à raison de 318 mg au 100 g.

Le potassium régule les contractions musculaires. Une carence en potassium peut être à l’origine des insomnies et réveils nocturnes, notamment en causant des crampes.

Les champignons sont donc à mettre au menu le soir, qu’ils soient crus ou cuits.

LES AMANDES

La richesse en magnésium des amandes contribue à abaisser le niveau d’anxiété.

Elles préparent ainsi l’organisme au sommeil.

En revanche, comme elles sont très énergétiques, elles sont à consommer en quantités raisonnables, car l’organisme a besoin d’un apport calorique moindre au coucher.

L’ARTICHAUT

L’artichaut contient du brome.

Le brome est un composant chimique ayant un effet sédatif sur le système nerveux. Il faciliterait ainsi le sommeil des personnes anxieuses.

On le trouve également dans la pomme, le melon, l’asperge, la fraise, l’ail, la carotte, le poireau, le raisin et la figue.

LES CÉRÉALES

Le bol de céréales, s’il est bien composé, regorge d’aliments propices au sommeil. Une pomme coupée en morceaux, des céréales complètes riches en amidon qui favorise la production de sérotonine, du miel et une poignée d’amandes ou de noix sera le cocktail idéal pour une nuit reposante et revigorante.

Les céréales sont à choisir les moins sucrées possible pour éviter un apport calorique trop important.

LES TISANES

Les tisanes ont un effet calmant et préparent au sommeil si les plantes sont bien choisies.

La camomille, la fleur d’oranger, la verveine, la passiflore et la valériane sont des plantes et des fleurs réputées pour leurs propriétés sédatives qui préparent au sommeil.

Il est recommandé d’en boire une tasse 30 minutes avant le coucher.

Vous pourrez l’accompagner d’une petite cuillère de miel, qui permet de réduire le stress et l’agitation, il est l’allié idéal pour une bonne nuit de sommeil.

ET LE LAIT ?

Compter les moutons, boire une infusion… sont des recettes de grand-mère favorisant l’endormissement. L’une d’elles, particulièrement connue, consiste à boire un bol de lait chaud avant d’aller se coucher, mais est-ce vraiment efficace ?

Le lait réduit l’acidité gastrique et contribue à la détente musculaire grâce à sa richesse en magnésium et en tryptophane.

Par ailleurs, le bol de lait chaud, tout comme une infusion fait baisser la température du corps, une condition essentielle pour bien dormir.

Pour certaines personnes, boire un bol de lait chaud le soir, fait partie d’une routine. Or, il est prouvé scientifiquement que les rituels avant le coucher permettent d’assurer un sommeil de bonne qualité.

Cependant méfiez-vous du lait, riche en lactose et difficilement digestible, il entraîne de fortes réactions immunitaires intestinales.


Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/blog_bis/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492