close
Dossiers du moisSanté naturelle

Quelques conseils pour favoriser une bonne circulation sanguine cet été

Quelques conseils pour favoriser une bonne circulation sanguine

En été, les chaleurs et l’exposition au soleil ne sont pas les meilleures alliées pour favoriser une bonne circulation sanguine. Jambes lourdes, douleurs et inconforts des membres inférieurs, gonflements des chevilles, crampes ou encore impatiences… Nous vous livrons quelques conseils pour éviter ces désagréments et passer un été en toute tranquillité.

Les mécanismes de lutte contre le chaud sont les ajustements circulatoires et la sudation. Le système veineux intervient donc dans la régulation thermique corporelle afin de maintenir le corps à une température de 37 degrés. Ainsi, les veines se contractent lorsqu’il fait froid et se dilatent lorsqu’il fait chaud.

C’est cette vasodilatation qui peut provoquer les désagréments évoqués.

Veillez à bien choisir vos vêtements

Un autre mécanisme de lutte contre le chaud existe, mais celui-ci ne fait pas appel aux pouvoirs du corps humain. Il s’agit de la protection à l’aide de vêtements. En effet, afin de permettre la circulation de l’air, portez les vêtements amples et évitez les pantalons trop serrés qui freinent la circulation sanguine. Pour que la sueur puisse s’évaporer, portez des vêtements perméables. Enfin, pour réfléchir le rayonnement solaire, portez des vêtements clairs et évitez la couleur noire. Vous pouvez également opter pour des bas de contention qui vont permettre de tonifier la paroi veineuse.

Adoptez les bons gestes

Évitez les stations debout ou assise prolongées ainsi que les piétinements, et évitez les situations dans lesquelles vos membres pourraient être surchauffés comme les expositions au soleil, les séances de sauna, les bains chauds… Au contraire, prenez vos douches et bains à une température inférieure à celle du corps.

Concernant l’isolation dans les maisons ou au travail, veillez à bien aérer les pièces en les ouvrant tôt le matin ou en utilisant un ventilateur afin de créer un courant d’air. Mettez les volets à demi clos pour éviter les rayonnements directs du soleil.

Pratiquez une activité physique au moins une demi-heure par jour pendant les heures fraîches de la journée. La marche, la natation ou le vélo permettent de limiter les risques d’insuffisance veineuse.

Ayez une bonne hygiène alimentaire

Mangez léger car la digestion fait grimper notre température interne.

Les antioxydants protègent les parois des veines. En effet, ces dernières sont tapissées de cellules endothéliales qui jouent un rôle majeur dans le tonus veineux (ce sont elles qui donnent l’ordre aux cellules musculaires des veines de se contracter). Seulement, ces cellules ont des ennemis : les radicaux libres. Optez donc pour une alimentation riche en antioxydants tels que le sélénium (noix du Brésil, champignons, poissons, œufs…), le zinc (huîtres, viandes, pain complet…), la vitamine C (agrumes, cassis, goyave, kiwi, ananas, poivrons, brocoli…), la vitamine E (noix, amandes, œufs, avocat, huile de germe de blé, huile de pépin de raisin…), la vitamine A et les bêta-carotènes (chou, carotte, abricot…), ou encore les polyphénols (thé, fraises, litchi, raisins, abricot, artichaut, brocoli…).

Nourrissez vos muscles qui agissent comme une contention naturelle et favorisent le retour veineux. Optez donc pour des sources de protéines : les viandes, les poissons gras, les œufs mais aussi les légumineuses, le soja… Et pour des aliments riches en vitamine B6 comme le paprika, l’ail, la sauge, l’estragon, le basilic…

Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour afin de favoriser le drainage des tissus.
Enfin, évitez les excitants comme le tabac et surtout l’alcool car celui-ci accentue la vasodilatation mais augmente aussi la température corporelle.

Chouchoutez vos jambes

Douchez vos jambes à l’eau froide et si vous vivez ou passez des vacances au bord de l’eau, marchez dans les vagues au bord de la mer. Cela aura une double action : tonifiante et massante.

Massez vos jambes et utilisez un gel spécifique en application sur les jambes, qui procurera un soulagement immédiat grâce à son effet glaçon tout en activant la circulation.

Des plantes à la rescousse de la circulation

Certaines plantes peuvent favoriser une bonne circulation veineuse.

Des études attestent de l’efficacité des extraits d’hamamélis et de vigne rouge dans la lutte contre la sensation de jambes fatiguées et la stimulation du tonus veineux. Par ailleurs, la vigne rouge est un tonifiant veineux qui favorise la sensation de jambes légères.

Le ginkgo biloba et le sureau contribuent à une bonne circulation sanguine.

La feuille d’olivier aide au maintien d’une pression sanguine normale.

L’huile essentielle de menthe poivrée est traditionnellement utilisée pour soulager les gênes musculaires, articulaires et circulatoires, du fait de ses propriétés décongestionnantes et apaisantes reconnues.

Le menthol procure une sensation de froid intense qui décongestionne, facilite le drainage et la circulation ainsi que la décontraction musculaire, pour une sensation de légèreté immédiate et durable.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur nos produits de Santé Naturelle Nutriveine®Veinergil® liquideVeinergil® gel présents dans notre Pack circulation – jambes légères

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.