close
Bien-êtreSanté naturelle

Pourquoi le stress favorise-t-il l’apparition de cheveux blancs ?

Cheveux blancs

Si l’âge moyen des premiers cheveux blancs est de 30 ans, nous sommes tous inégaux face à ce phénomène irréversible qui porte le nom de canitie. Tout comme pour la peau, la couleur des cheveux résulte de la présence de mélanine, un pigment naturel produit par les mélanocytes à la base des follicules pileux. Avec le temps, l’activité des mélanocytes diminue naturellement mais de nombreux facteurs dont les mécanismes sont encore peu connus peuvent accélérer ce phénomène : prédisposition génétique, choc émotionnel, stress, carences en vitamines B, certaines pathologies comme l’hypothyroïdie…

Une récente étude révèle le lien entre le stress et l’apparition prématurée de cheveux blancs : la noradrénaline produite en excès lors d’un épisode de stress serait en cause. En effet, cette hormone active les nerfs sympathiques qui alimentent les cellules souches mélanocytaires. A terme, cette suractivation pourrait aboutir à l’épuisement des cellules sécrétrices de mélanine.

La phytothérapie peut être une aide précieuse dans la lutte contre le stress :

La passiflore : Les parties aériennes fleuries de la passiflore contiennent des alcaloïdes, de nombreux flavonoïdes, des phénols, des coumarines et des phytostérols. L’action synergique de ces composants lui confère des propriétés sédatives, anxiolytiques et antispasmodiques (relaxation musculaire). La passiflore est la plante idéale en cas d’excitation nerveuse et d’hypersensibilité neurosensorielle. Elle est souvent utilisée dans les cas d’anxiété et de troubles du sommeil, mais elle peut être également proposée dans l’accompagnement d’un sevrage aux benzodiazépines.

La mélisse : Elle fût citée par Hippocrate dans l’Antiquité et par Paracelse au XVIe siècle pour sa capacité à chasser les idées noires ou à lutter contre la mélancolie. La mélisse présente une action sédative qui peut être conseillée en cas d’anxiété ou de syndrome dépressif. Elle aide à combattre les insomnies, le stress et le surmenage.

La valériane : Elle possède des racines qui sont très utilisées pour ses nombreux composés actifs : sesquiterpènes (acide valérénique), cétones (valéranone), alcools (valérianol), aldéhydes, iridoïdes, flavonoïdes… La valériane possède une action anxiolytique, sédative et antidépressive. Elle peut être utilisée dans des situations de stress qui persistent, même avec difficulté d’endormissement.

La camomille : Cultivée depuis l’Antiquité, la camomille était déjà très utilisée pour ses nombreux bienfaits, et particulièrement en Grèce où son parfum était très prisé. En usage externe, la camomille est traditionnellement utilisée pour ses propriétés calmante et antiprurigineuse. En interne, elle favorise la détente, calme l’angoisse accumulée par la vie stressante et prépare à l’endormissement. Elle est également efficace contre les maux de tête et les spasmes menstruels.

La lavande : Les bienfaits de la lavande sont connus depuis des millénaires et son huile essentielle et la plus utilisée en aromathérapie. La lavande est réputée pour son pouvoir rééquilibrant sur le psychisme. Elle Elle est efficace pour les troubles dépressifs, les angoisses, le stress, l’émotivité et les peurs. Son effet hypnotique léger ne présente aucun effet indésirable et peut être conseillé chez l’enfant.

La verveine : Réputée pour apaiser les tensions nerveuses, elle est légèrement antidépressive. C’est la plante parfaite en cas de déprime passagère ou de fatigue nerveuse découlant d’une longue période de stress. Elle est également utilisée pour traiter les insomnies et pour améliorer le confort digestif.

La rhodiola : Également connue sous le nom de « racine d’or » ou de « racine arctique », la rhodiola est une plante vivace de la famille des crassulaceae qui pousse dans les régions froides. Elle est réputée pour être une plante adaptogène qui améliore considérablement l’humeur lors de stress émotionnel et de fatigue. La rhodiola permet d’accroître la production naturelle de bêta endorphines et donc d’induire une sensation de bien-être résultant de l’inhibition des effets négatifs du stress. Enfin, elle stimule les fonctions cognitives et revigore les organismes épuisés physiquement ou mentalement.

Référence :
Bing Zhang, Sai Ma, Inbal Rachmin, Megan He & al. Hyperactivation of sympathetic nerves drives depletion of melanocyte stem cells. Nature. 577(7792) : 676–681. 2020 Jan.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur nos produits de santé naturelle Destressil et Elixir floral n°5.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.


Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /var/www/blog_bis/htdocs/wp-includes/class.wp-scripts.php on line 492