close
Bien-êtreSanté naturelle

La souche L-Gasseri permettrait de lutter contre le HPV

HPV

Chaque année, plusieurs centaines de millions de femmes sont atteintes par des infections urinaires ou vaginales. La grande majorité de ces infections résulte d’un déséquilibre du microbiote vaginal. En effet, le microbiote vaginal joue un rôle important dans la santé de l’appareil reproducteur féminin.

Les papillomavirus humains (HPV) sont de petits virus présents dans de très nombreux tissus de l’organisme. Les HPV peuvent être responsables de lésions bénignes ou malignes. Certains HPV sont considérés à haut risque oncogénique et peuvent être à l’origine de cancers : du col de l’utérus, du vagin, de la vulve, de l’anus1…

Une étude2 a démontré que la présence de certaines souches de probiotiques comme Lactobacillus gasseri permet de se débarrasser plus aisément du HPV.

Cette étude a été menée sur trente-deux femmes en âge de procréer, qui se sont auto-collectées des échantillons de microbiote vaginal deux fois par semaine pendant 16 semaines. Les communautés bactériennes vaginales dominées par Lactobacillus gasseri ont présenté le taux de rémission le plus rapide du HPV.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé Naturelle Probiotiques L-Gasseri.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Références :
1.http://toutsavoir-hpv.org/
2.Brotman RM et al. Interplay between the temporal dynamics of the vaginal microbiota and human papillomavirus detection. J Infect Dis. 2014 Dec 1;210(11):1723-33. doi: 10.1093/infdis/jiu330. Epub 2014 Jun 18.