close
sun-tan-185

En règle générale, la saison estivale est synonyme d’exposition solaire et de joli bronzage.

Toutefois, il ne faut pas oublier que les rayons ultra-violets du soleil favorisent la formation de radicaux libres au niveau de la peau. Très oxydants, ces molécules sont capables d’endommager un nombre considérable de nos cellules, pouvant ainsi être à l’origine d’un vieillissement prématuré de la peau ou de cancers.

Une autre de ces répercussions, moins connue, est la lucite estivale bénigne, ou allergie au soleil. C’est une photo-dermatose survenant à la suite d’une exposition solaire, due en grande partie aux rayons UVA du soleil. Elle se manifeste par l’éruption de rougeurs localisées, avec parfois la présence de petits boutons et une sensation de démangeaison.

Outre les règles de base (protection solaire, exposition progressive…), la meilleure façon de se prémunir de ces désagréments est de bien préparer sa peau au soleil. Pour ce faire, il convient de booster les mécanismes naturels de protection antioxydante de la peau.

En premier lieu, on trouve les antioxydants endogènes qui constituent notre plus puissant système de défense contre les radicaux-libres (superoxyde dismutase (SOD), catalase, glutathion peroxydase (GPx)) naturellement produits par nos cellules.

Des études ont montré l’effet d’une supplémentation en SOD sur la réaction de la peau au soleil. Elles ont montré qu’elle retarde de façon importante l’apparition de l’érythème solaire et qu’elle diminue les réactions d’intolérance [1].

On trouve ensuite les antioxydants exogènes, qui sont, quant à eux, uniquement apportés par une alimentation riche en fruits et légumes colorés (caroténoïdes, vitamines C et E, resvératrol…).

D’autant plus qu’après une exposition au soleil, les niveaux de vitamines C et E sont diminués de façon importante dans les cellules de la peau. Cela indique qu’elles piègent efficacement les radicaux libres. La vitamine E aide à prévenir l’affaiblissement du système immunitaire provoquée par les rayons ultraviolets.

Les antioxydants apportés par une supplémentation renforcent donc l’activité du système immunitaire, élèvent le seuil de réactivité au soleil de la peau et renforcent sa résistance naturelle.

Cependant la prise de compléments alimentaires antioxydants ne dispense pas d’une protection externe. L’utilisation d’un écran solaire protégeant des UVB et des UVA ou le port de vêtements couvrants est indispensable dans des situations d’exposition intense et/ou de longue durée.

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé Naturelle Resverasod®

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

1. Mac-Mary et al., Evaluation of gliSODin on the intensity of actinic erythema, Annual Congress of Dermatological Research, meeting in Brest, May 28th 2005.