close
memotonic

L’homme crée et raconte des histoires, à commencer par l’histoire de sa vie. La mémoire est une clé de voûte des fonctions cognitives, impliquée dans des actions quotidiennes essentielles.

La mémoire peut être endommagée

Comme en témoignent les amnésies, les séquelles d’accident vasculaire ou encore la maladie d’Alzheimer, la mémoire peut être endommagée par des troubles de diverse nature. Mais notre mémoire est aussi malmenée par certains facteurs environnementaux et certaines de nos habitudes : la surcharge de travail, le manque de sommeil, le stress, les mauvaises habitudes alimentaires, les médicaments, l’alcool, les drogues, la mauvaise hygiène de vie altèrent les capacités du cerveau. Dans ces cas, les troubles sont moins sévères et le plus souvent réversibles.

Les troubles de la mémoire altèrent principalement la capacité à mémoriser un fait nouveau, à retrouver une information, ou les deux. Environ 47,5 millions de personnes dans le monde sont touchées par des troubles cognitifs et 7,7 millions de nouveaux cas sont détectés chaque année1.

La perte de clarté mentale est une préoccupation majeure à tous les stades de la vie2 :

  • difficultés d’apprentissage chez les jeunes,
  • troubles de la mémoire durant les périodes de fatigue ou de stress chez les adultes,
  • baisse de concentration et réduction des performances intellectuelles chez les personnes âgées.

Difficultés d’apprentissage chez les jeunes

La fatigue est la principale ennemie de la mémoire. Lorsqu’un étudiant rencontre des difficultés d’apprentissage et de mémorisation, c’est le plus souvent son hygiène de vie qui est en cause. Le stress et la fatigue intellectuelle suite à un travail mental intensif comme des révisions peut-être aussi une des causses de baisse de concentration et de troubles de mémoire.

Troubles de la mémoire durant les périodes de fatigue ou de stress chez les adultes

La fatigue intellectuelle est un épuisement du cerveau tout particulier, suite à un travail mental intensif. Le cerveau ne supporte plus l’état de stress et manque d’énergie.

La fatigue mentale est un état de stress et de tension émotionnelle qui conduit à une véritable fatigue physique et qui handicape la personne dans son quotidien. Difficulté à se concentrer, maladresses, troubles de la mémoire sont quelques-uns des problèmes que rencontrent les personnes qui souffrent de fatigue intellectuelle.

Baisse de concentration et réduction des performances intellectuelles chez les personnes âgées

Si elle survient généralement après 70 ans, la démence sénile n’est pas pour autant une conséquence inéluctable du vieillissement. Pour les sujets touchés, elle implique d’une part, une diminution progressive de la mémoire, et d’autre part, une altération de l’ensemble des facultés intellectuelles (le jugement, le calcul, la mémoire des dates…).

Avoir une bonne hygiène de vie est primordial

Le vrai booster du cerveau, c’est le sommeil. Avant toute supplémentation nutritionnelle, il est primordial d’avoir une bonne hygiène de vie et de dormir suffisamment.

De plus, avoir une alimentation équilibrée et s’accorder des moments de détente et de méditation dès que le stress se fait sentir seront également des mesures bénéfiques pour préserver votre mémoire.

Des actifs reconnus pour leurs effets bénéfiques sur la mémoire

En phytothérapie et micronutrition, certains actifs sont reconnus pour leurs effets bénéfiques sur la mémoire :

  • Le gingko biloba aide au maintien d’une bonne fonction cognitive, aide à maintenir la mémoire au fil du vieillissement, à préserver les fonctions cognitives et à accroître les performances cognitives. L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît l’usage de l’extrait normalisé de feuilles de Ginkgo pour traiter les pertes de mémoire et les troubles de la concentration, entre autres. Enfin, il est riche en flavonoïdes antioxydants : il combat donc la fatigue et les difficultés de concentration.
  • Le bacopa est une plante utilisée dans la médecine traditionnelle indienne depuis près de 3 000 ans, notamment dans les cas de troubles cognitifs et de problèmes d’attention. Le bacopa soutient la fonction cognitive, la mémoire et l’apprentissage. Il contribue à améliorer la résistance au stress et aide à faire face au stress.
  • Comme indiqué dans 6 publications scientifiques (3-8) et dans une étude clinique, MemophenolTM, un extrait breveté de raisin et de bleuet, renforce le système de la mémoire et améliore la capacité du cerveau à stocker et traiter l’information dès 300 mg par jour en :
    • effectuant une action directe sur les zones de mémoire du cerveau : biodisponibilité prouvée,
    • favorisant la formation de nouveaux neurones : créer de la mémoire,
    • améliorant les communications neuronales : renforcer la mémoire.
  • Les vitamines B9 et B12 contribuent à des fonctions psychologiques normales et à réduire la fatigue. La vitamine B12 contribue au fonctionnement normal du système nerveux.

Sources :
1. Worl Health Organization 2015 – 2. Health Focus International 2014 – 3. Dudonne S, Dal-Pan A, et al. 2016 – 4. Dal-Pan A, Dudonne S, et al. 2016 – 5. Bensalem J, Servant L, et al. 2016 – 6. Bensalem J. 20147. Bensalem J, Dal-Pan A, et al. 2016 – 8. Martineau A, Leray V, et al. 2016

Demandez conseil à votre praticien si vous souhaitez plus de renseignements sur notre produit de Santé Naturelle Mémotonic.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien de santé naturelle.

Étiquettes : mémoire